Baby Factory
La Fabrique.
  • Éducation39
  • Santé35
  • Lifestyle33
  • Grossesse32
  • Organisation27
  • 1 an et plus20
  • Accouchement19
  • Les premiers jours15
  • On a testé...13
  • 0-6 mois12
  • Développement12
  • Allaitement10
  • Scolarisation10
  • Shopping10
  • Alimentation9
  • 6-12 mois9
  • 2-3 ans8
  • Activités7
  • Garde6
  • Couple6
  • Voyage6
  • Concours3

Trois ans et (presque) pas de cadeaux d’anniversaire

8 réponses • 7 min • • 09 Mai 2017

La semaine dernière Paco a eu son anniversaire. Trois ans. Je sais, t’as oublié, c’est pas grave je t’en veux pas, va.

Comme nous sommes sans domicile fixe de plus d’un an et demi depuis maintenant 4 ans, actuellement à quelques 1919 lieues du lieu de naissance de Paco, nous n’avons pas souhaité encombrer nos valises d’un garage multi-niveaux que même sur la pointe des pieds t’arrives pas à atteindre la zone d’atterrissage pour hélicoptère.

Mais évidemment (?), on voulait quand même lui offrir un cadeau.

Alors tout d’abord, et bien que je comprenne (beaucoup trop bien, beaucoup trop souvent) cette frénésie de l’achat de conneries en tout genre pour nos petits, je vais ouvrir une parenthèse.

Parenthèse.

Il faut se rappeler qu’un anniversaire, c’est avant tout ça :

[ Une moustache de chocolat et un gateau cru en slip, suivis d’une décoration parfaite et d’un gateau cuit. (Et oui, la « décoration parfaite » c’est cadeau, merci. Même si évidemment, après le gâteau de la photo de couverture… passons.) ]

Et puis à 3 ans quand même, on commence à avoir des potos, alors on a invité tout ce beau monde (en réalité, tout le monde a fini très sale) (mais quand même pas autant que notre maison), et on a gonflé des ballons.

Et je vais refermer cette parenthèse en écrivant que ce qui lui reste de cette journée, c’est avant tout la présence de tous ces gens et l’attention dirigée vers lui.

Mais revenons-en au cadeau.

Notre choix de cadeau est parti de deux constats.

1er constat : Notre fils adore les vêtements.

Je ne sais pas si ça a un quelconque rapport avec ma propre excitation au moment de rentrer à la maison avec une pièce neuve, mais quoi qu’il en soit, cette excitation est systématiquement partagée par mon fils. Paco aime d’ailleurs observer ce que je décide de porter le matin pour me dire, après quelques instants de réflexion, que ça ne lui plait pas (la plupart du temps) (presque toujours déterminé par mon obstination à ne pas vouloir porter de rouge une nouvelle fois).

2ème constat : Au Brésil en mai, tu ne vas à la plage que de 10h le matin à 16h le soir.

C’est à dire que j’ai un peu honte de le dire, à toi qui attend impatiemment un bout de printemps pour pouvoir enfin prendre un verre de rosé en terrasse et qui commence sérieusement à questionner l’existence de ce fichu réchauffement climatique, et presque, à le désirer – tu crois que c’est pour ça, que tant de gens ont voté pour des candidats à l’élection présidentielle dont la partie du programme concernant l’écologie est quasi-nulle ou inexistante ? –, mais il nous arrive d’avoir froid. Effectivement, c’est relatif et tu as tous les droits de me fusiller du clavier, étant donné que « avoir froid » signifie que je suis obligée de porter un pantacourt et un T-shirt à manches longues, mais que je peux continuer à me promener en tongs. Bref, il fait 20 degrés, mais pour ma défense, quand tu t’es habitué à 30, 20 c’est quand même 10 de moins.

Là où je voulais en venir, c’est qu’on a dû se rendre à l’évidence qu’il nous fallait nous ravitailler en pantacourts et T-shirts à manches longues.

Tu l’as deviné tout seul (oui ?), notre cadeau numéro 1 était un lot de T-shirts, rouges, évidemment – sans lien avec l’ambiance électorale du moment cette fois, enfin je crois.

On aurait pu ou dû s’en arrêter là, mais on a choisi de lui faire un second cadeau.

Grands seigneurs, t’as vu.

Pour ce deuxième cadeau, on est allés dans un magasin de jouets, et après avoir attentivement observé tous les jeux et babioles qui s’y trouvaient, on a opté pour une petite voiture (rouge), à deux euros.

Ben oui, parce que ton (du moins mon) enfant de 3 ans, il ne fait pas la différence entre un billet de 5 euros et un de 500 (laisse-moi te dire qu’il trouvera sans doute même bien plus chouette cette pièce de 50 centimes qui fait du bruit quand elle s’entrechoque avec ses copines), mais il fait la différence entre un jouet qui l’intéresse, et un jouet qui ne l’intéresse pas.

Remarque comme ça, la notion de budget cadeau est un piège incroyable.

L’idée du budget, ça devrait être de te permettre d’acheter ce que tu sais qui fera plaisir à ton enfant, tant que ça ne dépasse pas la valeur fixée. Mais nous adultes, on va opter soit pour un cadeau parce qu’il vaut exactement le budget fixé mais dont l’enfant va peur-être se contre-faire, soit pour 10 exemplaires d’un jouet qui, de base, le ferait bien rêver, mais que maintenant qu’il est à disposition immédiate dans toutes les pièces de la maison et de celle du voisin, est finalement beaucoup moins spécial (et n’en veux pas à ton enfant, on est tous un peu comme ça).

Loin de moi l’idée de te faire la leçon, et bien sûr que les propos tenus dans ma remarque sont complètement exagérés (t’as déjà remarqué comme j’aime aller dans les extrêmes pour expliquer mon point ?).

Quoi qu’il en soit, cette voiture rouge lui a fait briller les yeux, il l’avait dans sa petite main toute sa journée d’anniversaire et il dort avec tous les soirs depuis. Personnellement je crois que ça a beaucoup à voir avec le fait que c’est le seul jouet qu’il ait eu pour son anniversaire, et qu’il a été soigneusement sélectionné pour lui plaire, en faisant abstraction du numéro inscrit sur l’étiquette, donc.

Après je dis ça, tu fais évidemment comme tu veux.

(Ou peux, en fait, rapport aux gens de ta famille qui ne font pas nécessairement dans la demi-mesure). Tu peux même dire que j’ai écrit cet article pour me délester de la honte de n’avoir offert à mon fils pour son anniversaire que deux pauvres T-shirts que de toute manière j’aurais achetés et une petite voiture rouge, mais ce ne serait pas gentil-gentil.

Simplement, là où je voulais en venir, c’est qu’un bon cadeau pour ton enfant n’est peut-être pas ce que le commun des mortels estime être un bon cadeau, sur la seule base que tu vois, < insérer ici un argument faisant intervenir le mot « tradition » >.

Voilà, pour ma part ce sera tout pour aujourd’hui. Et toi, t’achètes quoi à ton enfant pour ses 3 ans ?

Teasing : Il y a une suite à cet article, où je te dévoilerai nos règles en matière de choix de cadeaux pour nos enfants (et ceux des autres, quand on peut). On y parlera gaiement du travail d’enfants à l’autre bout du monde, de comment il n’est pas souhaitable de réchauffer la planète pour une malheureuse poupée (oh wait, j’oubliais : le rosé, tout ça…), et de chaussettes Peppa Pig. Viens, ça sera bien.

Être maman prend du temps, on publie quand on peut. Le mieux, pour te tenir au courant de la publication d'un nouvel article, c'est de nous donner ton mail dans le petit espace, là, tout en-bas. Tu peux aussi nous suivre sur Facebook, et dans ce cas c'est sans garantie que nos dernières tribulations apparaissent dans ton feed – mais on s'y marre bien quand même.

09 Mai 2017

Article Précedent

Article Suivant

Réactions

  1. L

    Lily 09 Mai 2017 - 3:55 Répondre

    Rho c’est super, ça ! J’adore l’idée. A vrai dire, je crois n’avoir quasiment fait aucun cadeau à mes enfants depuis leur naissance (sauf des livres, mais ça ne compte pas, et UN cadeau à Noël/anniversaire), parce qu’ils sont toujours gâtés par la famille… C’est ridicule, je cache environ les deux-tiers de leurs jouets pour qu’il apprécient vraiment ceux qui sont sortis…
    Mon grand a trois ans en août et je crois qu’il va falloir que j’intervienne… La marraine promet déjà une mini-cuisine…
    J’ai entendu parler d’une bonne technique : un jouet qui rentre, un jouet qui sort (don…).
    Ton idée des vêtements est pas mal aussi !
    Bref, félicitations pour vous tenir à ce choix !! C’est sûr que les déménagements fréquents aident à la mesure, en ce domaine comme en d’autres 🙂
    • J

      Joana 09 Mai 2017 - 4:04

      Merci Lily ! Après avoir écrit cet article j’ai discuté avec quelqu’un ici qui m’a dit comme toi : « Meuf, moi j’ai jamais fait un seul cadeau à mes enfants. L’important c’est avoir des gens qui sont là pour fêter avec toi, et si je sais que ton enfant aime les pommes, de temps en temps, que je débarque avec une pomme pour lui. » Je nous trouvais extrême au départ, mais à y réfléchir pas tant que ça ! J’adore ton « un cadeau rentre, un cadeau sort » !! J’ai déjà fait ça aussi, aller avec eux et leur faire choisir un jouet à offrir à un copain. Ils l’ont fait de super bon coeur, j’adore ce que ça transmet comme valeur. Merci pour ton commentaire, bises.
  2. L

    La Polygraphe 09 Mai 2017 - 5:12 Répondre

    Moi ce qui m’énerve, c’est surtout les autres qui ne peuvent pas s’empêcher de faire des cadeaux. Du coup, je n’en fais pas, et ça me frustre, car j’ai envie d’offrir des choses à ma fille (pas la surgâter, juste lui offrir un truc qui lui plaît pour une occasion spéciale). Mais je ne veux pas que mon cadeau super joli super bien choisi en fonction d’elle soit noyé dans les autres cadeaux (que je n’aime souvent pas, et qui partent dans les assos/vide-greniers, quand j’arrive à lui en détourner le regard)(je sais je suis une mère indigne)(mais pourquoi elle préfère ces voitures roses en plastique immondes à ce magnifique dinosaure en bois ?!).
    Bref, mon avantage dans tout ça, c’est qu’elle est née un 31 décembre. Elle est pourrie gâtée pendant une semaine non stop (ma famille, la famille de mon mec – qui sont divorcés donc X2, l’anniversaire). Donc on ne lui fait pas de cadeau. Mais fin juin, j’ai inventé le demiversaire. C’est juste pour nous, en dehors de tout autre cadeau, et je sais que la mini cuisine la comblera de bonheur (elle adore cuisiner, c’est de famille). Parce que ce sera le seul cadeau qu’elle aura, pas parce qu’il est gros ! L’année dernière, elle a eu une petite boîte à outils en bois à quelques euros, et elle a été super heureuse !
    Bonne soirée, profite du soleil et du rosé 🙂
    Marine
    • J

      Joana 09 Mai 2017 - 5:33

      Oui, la famille, j’avoue que c’est difficile à gérer, et quelque part, de s’être isolés loin de tous pour ça c’est pas mal 😀 J’adore l’idée du demiversaire, c’est top !! (Nos lecteurs sont géniaux)
      Et je te rejoins complètement, ça devrait être un cadeau et puis c’est tout (j’ai fini par regretter de lui avoir offert les T-shirts en plus de la petite voiture, mais je l’ai pas dit dans l’article). Niveau famille, même toute petite et même si tout le monde se tient à faire un seul cadeau, ça fait quand même plus que un… Après la famille a d’autres avantages incontestés, hein, on irait quand même pas aller jusqu’à dire que nos enfants seraient mieux sans leurs grand-parents ou leurs tontons :p. Bises et merci pour ta contribution.
  3. E

    Emy 10 Mai 2017 - 9:02 Répondre

    Après Noël quelqu’un de ma famille m’a demandé ce que j’avais acheté pour mon fils de 15 mois, moi « rien, car il a eu plus de cadeau de la famille que raisonnable à son âge », la réponse de mon interlocuteur m’a choquée « Mais tu n’as pas tout revendu pour lui offrir quelque chose qui lui plairait ? » . Euuuuuuh déjà à 15 mois il ne fait pas la différence entre deux cadeaux, et puis ce n’est pas une valeur que je veux lui transmettre.
    Sinon de manière générale pour refréner les compulsions consuméristes des gens, je leur propose d’investir avec moi dans un cadeau unique choisis pour lui avec pour critère qualité et durabilité, exemple pour ses un an une draisienne évolutive de 1 an à 5 ans qui passe de 3 roues à deux quand il est prêt, et pour le reste je leur propose de déposer des sous même juste 10€ si c’était leur budget sur son compte en banque pour lui constituer une petite somme pour payer un permis par exemple plus tard.
    C’est frustrant pour les gens, mais ils comprennent au final.
  4. C

    Céline 10 Mai 2017 - 5:35 Répondre

    Notre Loutre a eu une carte postal 3D avec des flamands roses dessus, elle a adoré son cadeau d’anniversaire. (Peut-être donc) j’ai aimé ton article !
    PS : que faites vous au Brésil ? Ça me donne envie les tongs tout ca… 🙂
  5. A

    Anne 10 Mai 2017 - 11:17 Répondre

    Merci pour cet article décomplexant! Ma fille aura 3 ans dans quelques jours et, alors que pour Noël je n’ai aucun complexe à lui offrir « peu » vu les cadeaux de la famille, là cela me turlupinait…. Ton article remet les idées en place !
  6. L

    Loïs 11 Mai 2017 - 9:42 Répondre

    Très intéressant ton article !
    Nous ne sommes pas non plus pour cette abondance de cadeaux, et on les préfère d’occasion … Mais c’est dur à comprendre pour ma belle-famille surtout … Du coup j’en ai mis dans des cartons, que je sortirai plus tard … Et le problème d’acheter des jouets ou livre d’occasion, c’est qu’ils sont tellement peu chers que ma famille en offre des tonnes !
    Et pour notre part, on n’attend pas vraiment Noël ou son anniversaire pour lui offrir un cadeau, il n’en a généralement pas à ces occasions-là, mais ça dépend plutôt de quand on trouve ce qu’on veut hihi !

Réagir

Ton adresse mail ne sera pas publiée / Les champs obligatoires sont indiqués *