Baby Factory
La Fabrique.
  • Éducation41
  • Lifestyle37
  • Santé36
  • Grossesse34
  • Organisation29
  • 1 an et plus21
  • Accouchement19
  • Les premiers jours15
  • On a testé...14
  • 0-6 mois13
  • Scolarisation13
  • Développement13
  • Shopping11
  • Allaitement10
  • 6-12 mois10
  • 2-3 ans9
  • Alimentation9
  • Garde7
  • Activités7
  • Couple6
  • Voyage6
  • Concours3

La présence du papa lors d’une césarienne

à commenter ! • 3 min • • 03 Août 2015

Pendant une césarienne, certains hôpitaux autorisent la présence du papa. Cela dépend de l’urgence de la situation principalement.

Même si tout va bien, il est toujours convenu qu’il peut être demandé au papa de sortir à n’importe quel moment. Cela dépend également du chirurgien : au sein d’un même hôpital certains peuvent être d’accord et d’autres non.

Je viens aujourd’hui pour te donner, à toi, futur papa qui me lis, un unique conseil : si tu as la possibilité d’assister à la césarienne de ta femme (oui parce que si c’est celle de quelqu’un d’autre et que tu n’es ni interne, ni médecin, pars en courant très vite), réfléchis bien.

En effet, c’est là une belle opportunité de soutenir ta femme plus que jamais. Tu participeras ainsi à l’accouchement malgré une situation un peu particulière.

Il semble normal que tu sois présent.

Toutefois, avant de te décider, tu dois savoir deux-trois trucs indispensables :

  • Il s’agit d’une opération. Ne sois pas surpris de te retrouver avec plein de gens en blouses blanches qui cavalent autour de toi, c’est un peu oppressant mais normal.
  • N’essaie pas de regarder par-dessus le drap tendu entre toi et le ventre de ta femme. J’en connais un qui as tout vu. Il m’a dit « c’est comme un film d’horreur, tu sais qu’il ne faut pas regarder mais c’est plus fort que toi ». Et il n’en a pas dormi pendant 4 nuits alors que le bébé n’était même pas encore à la maison !
  •  Se trouver au milieu d’une opération, avec sa femme qui a plus ou moins mal, et des chirurgiens qui peuvent parler entre eux de ce qu’ils sont en train de faire… et bien ça a manqué de faire s’évanouir plus d’un papa. Or personne, à ce moment précis, n’a besoin que tu t’évanouisses, donc si tu sens un vague malaise te parcourir, n’hésite pas à sortir. Pense à Fort Boyard : mieux vaut sortir sans la clé que de rester coincé à l’intérieur…

Ce que je veux dire, c’est que pour rien au monde je n’aurais voulu passer au bloc sans mon mari, mais qu’il est nécessaire que chacun respecte son propre désir, et, surtout, ses capacités.

Futur papa, si tu m’écoutes, ne présume pas de tes forces.

Si tu veux/peux y aller, fonce, mais si tu ne peux/veux pas y aller, attends sagement à l’extérieur, dans 10 minutes ton bébé sera dans tes bras, frais comme la rosée du matin, et personne ne t’en voudra.

Ah oui, j’allais oublier : contrairement à l’accouchement par voie basse, la césarienne présente un avantage inégalable pour les papas. Ta femme étant retenue au bloc le temps de fermer tout ça, c’est à toi que sera confiée la nouvelle prunelle de tes yeux. A toi et toi seul. Profite à fond de cette rencontre que personne ne troublera. Regarde-la, parle-lui, serre-la fort, couvre-la de bisous, ou juste tiens-la contre toi maladroitement, on s’en fout.

Mais pour sa vie entière, ce sera toi le premier, et ça, ça n’a pas de prix.

Juste, pour les mamans qui nous lisent, je précise que j’ai passé 5 heures au bloc avant de rencontrer ma bébé et que quand j’ai vu ma merveille et son papa, les yeux dans les yeux, toute ma frustration s’est envolée. Elle n’aurait pas pu être mieux.

Être maman prend du temps, on publie quand on peut. Le mieux, pour te tenir au courant de la publication d'un nouvel article, c'est de nous donner ton mail dans le petit espace, là, tout en-bas. Tu peux aussi nous suivre sur Facebook, et dans ce cas c'est sans garantie que nos dernières tribulations apparaissent dans ton feed – mais on s'y marre bien quand même.

03 Août 2015

Article Précedent

Article Suivant

Réagir

Ton adresse mail ne sera pas publiée / Les champs obligatoires sont indiqués *