Baby Factory
La Fabrique.
  • Lifestyle37
  • Santé36
  • Éducation35
  • Grossesse34
  • Organisation29
  • 1 an et plus21
  • Accouchement19
  • Les premiers jours15
  • On a testé...14
  • 0-6 mois13
  • Développement11
  • Shopping11
  • Allaitement10
  • 6-12 mois10
  • 2-3 ans9
  • Alimentation9
  • Scolarisation7
  • Garde7
  • Activités7
  • Couple6
  • Voyage6
  • Concours3

Au secours ! Je n’ai pas assez de lait…

13 réponses • 5 min • • 03 Mar 2016

Toi, je crois que t’as besoin d’un câlin.

Avant de me lancer, si tu es toute jeune allaitante et que ton bébé ne grandit pas ou ne grossit pas, cours vite voir ton pédiatre ou ta sage-femme. Ouais comme ça direct, je ne suis pas qualifiée pour t’aider, désolée.

Par contre si ton allaitement est bien en route et si ton bébé se porte plutôt bien, permets-moi de te faire un bisou, de te dire que tout va bien aller, et laisse-moi te donner quelques astuces pour re-stimuler ta lactation.

Tout d’abord…

C’est peut-être juste une impression.

Et je me déteste d’écrire cette phrase parce que je sais combien elle est agaçante quand on est persuadée de ne pas avoir assez de lait.

Cela dit, il est bon de savoir plusieurs choses :

  • Avoir des seins de 10 kg chacun durant l’allaitement, accompagnés de coussinets d’allaitement à changer toutes les heures, certes ça rassure, mais ça ne signifie pas nécessairement une meilleure production de lait que la voisine aux seins riquiquis.
  • D’ailleurs, il semblerait que le lait soit produit en continu. Donc même si tu penses que tes réserves sont vides et que ton bébé s’excite pour rien au sein, ne l’enlève pas. Parce que déjà, il ne s’excite peut-être pas pour rien, ensuite, tout ce travail de succion te fera produire plus le lendemain ou le jour suivant. Pour le coup, encore une fois, fais confiance à ton petit ; s’il est compétent dans un domaine, c’est bien celui de faire venir le lait à lui.
  • Autre chose que j’ai découvert avec ma chère petite Mada, certains bébés ont un rituel du soir ; ils peuvent demander plusieurs fois de suite le sein avant l’heure du coucher. Tu sais, le soir, ce moment où tu penses n’avoir plus de lait parce que tes seins sont mous, petits, et sans aucun doute complètement inutiles. Que nenni. Moins le lait coule à flots, plus il est gras. Si ton bébé demande encore et encore à téter, cela ne veut pas dire qu’ils n’a pas eu assez de lait lors de la tétée de 18h, celle de 18h30, ou encore celle de 19h. Le bébé se prépare à faire sa nuit et se goinfre du lait plus gras, qui est à sa disposition en soirée.

Dans tous les cas, ne fais pas de « réserves ». Ça peut paraître stupide comme idée mais je le dis parce que perso ça m’est passé par la tête : je pensais que si mon bébé pouvait se contenter de moins à un repas, ça lui ferait plus de lait pour celui d’après. Bien évidemment, c’est l’inverse.

Bon, maintenant qu’on a fait le tour des petites choses qui peuvent rassurer, venons-en à des solutions concrètes.

1. Élimine la piste de la poussée de croissance.

Avant d’aller plus loin, ta merveille ne serait-elle pas en plein pic de croissance ? Je te renvoie donc vérifier tout d’abord en lisant cet article. Si tu penses en être victime, je compatis. Mais tu vas t’en sortir, promis !

Dans tous les cas, sois peut-être un peu moins regardante sur les heures qui séparent deux tétées, et laisse ton bébé dire à ton corps qu’il faudrait peut-être qu’il revoie ses quantités. Fais-lui confiance, il sait faire (c’est même tout ce qu’il sait faire pour le moment) (et je parlais de ton bébé mais c’est assez vrai pour ton corps aussi).

2. Fais des aller-retours

Plus rien ne semble sortir de ton sein gauche ? Mets ton bébé au sein droit. Puis re-au gauche, puis au droit.

Lorsque ton bébé tète un côté, ça stimule la production de lait au sein opposé. Tu dois d’ailleurs l’avoir déjà ressenti, mais peut-être que tu n’avais pas forcément pensé à faire des aller-retours. Essaie, ça marche pas mal.

3. Dors

Pour bien produire, il faut bien dormir. Oui je sais, pas toujours facile avec un enfant en très bas âge chez soi, mais va falloir essayer plus fort. Fais se rendre utile ton homme, prends-toi un bain et dors quand ton bébé fait la sieste. Et je sais bien, quand ton bébé dort c’est en premier lieu ta liberté retrouvée mais s’il te plaît pour quelques jours, fais-le.

4. Mange et bois des choses galactogènes

C’est à dire des aliments qui vont stimuler ta production de lait. Tu peux essayer la tisane d’allaitement qui se trouve en pharmacie, et si t’as pas gagné au loto, ou si en fait si mais que tu préfères t’acheter une maison en bord de mer – juste à côté de celle du PDG de Weleda –, fais-toi simplement des infusions de fenouil (et anis si tu aimes) à siroter tout au long de la journée.

La bière ça marche pas mal aussi, et même si je me dois de te recommander la boisson dans sa version sans alcool, n’hésite pas à te faire un petit plaisir avec alcool. De temps en temps. Et après une bonne tétée.

Aussi, certaines plantes sont anti-galactogènes, c’est à dire qu’elles vont inhiber ta production de lait, notamment la menthe, la sauge, le persil. Repère-les ton ton quotidien et évite-les quelques temps.

5. Allaite de nuit

Bien sûr, ne réveille pas ton bébé pour ça. Mais si par hasard il fait ça tout seul, n’essaie peut-être pas de le faire se rendormir avec une tétine. Une tétée supplémentaire, ça peut relancer la machine (oui je parle de toi) et en plus la tétée de nuit stimule tout particulièrement la sécrétion de prolactine, qui dans les premières semaines est responsable de la bonne mise en route de l’allaitement !

Allez courage, et reviens m’en dire des nouvelles !

Être maman prend du temps, on publie quand on peut. Le mieux, pour te tenir au courant de la publication d'un nouvel article, c'est de nous donner ton mail dans le petit espace, là, tout en-bas. Tu peux aussi nous suivre sur Facebook, et dans ce cas c'est sans garantie que nos dernières tribulations apparaissent dans ton feed – mais on s'y marre bien quand même.

03 Mar 2016

Article Précedent

Article Suivant

Réactions

  1. Y

    Yelena 03 Mar 2016 - 11:29 Répondre

    Je rajoute la levure de bière, qui en plus de stimuler la lactation m’a bien aidé à tenir le coup de la fatigue du à ce putain de pic de mes 2 des 6 mois.
    • J

      Joana 03 Mar 2016 - 12:03

      De la levure de bière que tu consommes comment du coup ? Autrement que via la boisson du même nom ?
    • C

      Clémentine 19 Avr 2017 - 2:02

      Bonjour j’ai decouvert ce blog ce matin et je m’éclate à lire vos articles merci.
      Bébé est en poussée des 3mois j’étais au courant de ce phénomène et bien préparée (j’ai une SF libérale qui déchire du tonnerre !! )
      Pour repondre à ta question au commentaire de , la levure de bière s’appelle maintenant levure diététique ( pour ne pas citer de marque 😉 c’est généralement Gerblé qu’on trouve en grande surface ) ca se présente en carton, ce sont des petits flocons, chez nous on la mange principalement avec les salades (vertes, ou bien composées) . Ça marche bien pour la production de lait ( je n’en ai pas utiliser pour moi car je produis assez mais j’etais éleveur canin et je l’utilisais pour mes chiennes dans le besoin).

      Cette impression de manque de lait je l’ai eu à la deuxième poussée de bébé, un carnage, je pleurais tout ce que je pouvais lors des tétées car bébé réclamais encore et toujours et du coup s’énervait et pleurer à son tour
      Piioouuff c’était dur mais on a réussi 😉 et aujourd’hui tout va pour le mieux malgré mon REF et ses reflux gastrique réguliers. L’allaitement c’est magique, des moments de partages, de tendresse, même si quelque fois fatiguant, j’adore ses moments privilégiés avec mon fils

      Merci pour votre blog c’est génial
      J’essaierais de laisser mon vécu sur d’autres articles mais la mon forfait internet est au bout du rouleau je vais pas pouvoir continuer la lecture aujourd’hui dommage 🙄

  2. F

    FOXKLER 03 Mar 2016 - 4:14 Répondre

    Yes ! j’avais ce tort de ne faire téter ma cahuète que d’un seul sein, parfois on finissait sur l’autre mais c’était plus, tu videras ce sein de tout son lait… mdrrr c’était bête. En tout cas, on m’a raconté un jour, qu’une maman sentait bien qu’elle n’arrivait pas à nourrir son enfant en l’allaitant, un dimanche, où tout magasin était fermé, et donc sans moyen d’acheter du lait en poudre. Elle a donc appelé le SAMU pour savoir comment régler ce problème (pharmacie de garde ou autre) et ils lui ont dit de boire beaucoup beaucoup d’eau, et dans la demi heure, son corps avait refait du lait… On m’a raconté ça, je en sais pas si ça fonctionne bien, mais ça vaut le coup d’essayer.
    • J

      Joana 03 Mar 2016 - 8:48

      Oui ! Après, c’est bien de laisser téter jusqu’au bout du bout du sein, pour justement arriver au lait plus gras et pas rester sur que le lait sucré, mais voilà, de là à espérer qu’il n’en voudras pas plus… Sinon pour l’eau, effectivement, c’est bien de ne pas se laisser avoir soif, mais il semblerait que boire plus que de besoin ne fasse malheureusement pas augmenter la quantité de lait produite. Mais comme tu dis, ça vaut le coup d’essayer, on sait jamais ! 😉
  3. L

    Loïs 09 Avr 2016 - 9:13 Répondre

    Pour le commentaire précédent sur le samu, je ne suis pas sûre qu’ils savaient bien de soi ils parlaient lol. Mais le fait que le sein soit de nouveau rempli 30 min après est juste … Normal 🙂 je crois qu’il faut 20 min pour que le lait soit de nouveau produit, c’est rien ! Mais leur conseil aura permis à la maman de patienter 😉
    Ton article est très bien construit, j’espère que ça pourra aider des mamans 🙂 par contre à la place du médecin ou de la sage-femme (qui, en réalité, ne sont pas vraiment formés au sujet de l’allaitement … Enfin si, qqs heures, mais le reste est surtout construit sur des a priori personnels … Gloups) on peut aussi prendre un rdv avec une consultante en lactation, qui est totalement calée dans ce domaine et possède une multitude d’astuces 😉
    • J

      Joana 11 Avr 2016 - 9:36

      Tu as raison, je n’ai pas parlé des conseillères en lactation !! Je m’en vais de ce pas corriger ça. Et tu as raison aussi, beaucoup de pédiatres et même sage-femmes, ne sont absolument pas formés pour accompagner l’allaitante, c’est une honte.
  4. L

    Loïs 09 Avr 2016 - 9:15 Répondre

    Ah oui et je voulais aussi réagir sur autre chose. Mon fils a 13 mois, toujours allaité Dieu merci, mais par contre autant il y a 4 mois j’arrivais à tirer 150 ml de lait d’un sein, autant aujourd’hui c’est la galère totale pour avoir 40 petits ml. Apparemment c’est normal, mais c’est relou. Si j’avais su, j’aurais fait des réserves …
    • J

      Joana 11 Avr 2016 - 9:39

      Alors moi, j’ai arrêté à 13 mois justement, donc dur de dire. Et puis, je ne l’allaitais plus que matin et soir, donc je n’avais plus tant de lait que ça. Cela dit, il est fort comme un taureau cet enfant, je suis contente de l’avoir fait, même si bien sûr, j’aurais voulu que ça continue… Tu es sûre qu’en te faisant un weekend accrochée à ton tire-lait tu m’arrives pas à restimuler la lactation ? Après, il faut vouloir, mais je pense que c’est faisable !
  5. M

    Marion 28 Oct 2016 - 2:57 Répondre

    Merci!
    Je savais que tu avais écris un article sur le sujet et ça m’est bien utile dans ces qqs jours de doutes avec ma mini et mes seins tout rikiki 😢
    Merci pour les conseils et parce que ça fait du bien de savoir que ça peut arriver (même s’il est possible qu’il ne s’agisse que d’une impression… ou une petite poussée de croissance) C’est fou comme on peut être vite dessécurisée avec un tout petit dont l’alimentation ne dépend que de nous.
    • J

      Joana 02 Nov 2016 - 12:25

      C’est trop ça ! Et la plupart des thèmes que l’on aborde sont fait pour ça normalement, pour se sentir moins seul-e ! Allez, viens ! 😉
  6. s

    sophie 07 Juin 2017 - 11:44 Répondre

    Je découvre votre blog et le trouve juste super! Quel bonheur de lire les expériences et avis. Des idées, impressions et conseils clairs, qui ne passent pas par 4 chemins! ca fait un bien fou dans un moment de petit désespoir ( pic de croissance des 6semaines ici et papa absent pour le boulot…galère ) on commence a introduire des biberons de LA mais pas facile de gerer le passage mixte. ..bref.merci a vous en tout les cas! C’est un plaisir de vous lire!
    • J

      Joana 05 Juil 2017 - 11:33

      , quel gentil commentaire ! <3 Merci, j'espère que certaines de nos expériences ont pu t'être utiles !

Réagir

Ton adresse mail ne sera pas publiée / Les champs obligatoires sont indiqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.