Baby Factory
La Fabrique.
  • Éducation39
  • Lifestyle37
  • Santé36
  • Grossesse34
  • Organisation29
  • 1 an et plus21
  • Accouchement19
  • Les premiers jours15
  • On a testé...14
  • 0-6 mois13
  • Développement13
  • Scolarisation12
  • Shopping11
  • Allaitement10
  • 6-12 mois10
  • 2-3 ans9
  • Alimentation9
  • Garde7
  • Activités7
  • Couple6
  • Voyage6
  • Concours3

Œdipe, tiens-toi prêt, on arrive !

14 réponses • 6 min • • 29 Mar 2016

Avant, je ne savais pas qui était Œdipe.

Et puis hier soir, alors que je contrariais ma fille une fois de plus, elle a décidé que je ne m’approcherais plus d’elle et que seul son père aurait l’honneur de la mettre en pyjama.

J’ai dit « OK, tu m’as agacée, je t’ai agacée, libre à toi de penser que ton père est le gentil de l’histoire ». J’ai aussi pensé « Tu reviendras vers moi quand tu auras besoin de quelque chose ».

Mais elle n’est pas revenue vers moi

Il l’a couchée, embrassée, câlinée, et, à aucun moment, elle n’a réclamé celle qui a mangé des épinards 9 mois durant pour que mademoiselle soit en parfaite santé (ouais, je l’ai en travers de la gorge un peu…).

Hum, comment t’expliquer : alors que, jusqu’à ce soir terrible elle ne voyait que par moi, hier, ma fille m’a ignorée superbement. Mon cerveau a dès lors immédiatement cessé de fonctionner et mon petit cœur tout mou a hurlé de toutes ses forces : « Ma fille ne m’aime plus ».

Et puis ce matin, j’ai tapé « fille n’aime plus sa mère » sur Google.

Je te le déconseille fortement si tu veux préserver ta santé mentale.

Comme ça ne collait pas, j’ai plutôt été à la bibliothèque lire un peu ce qui se dit de l’Œdipe chez une petite fille de 2 ans. Ce que l’on appelle communément le complexe d’Œdipe, ça vient d’une histoire un peu glauque. Je te fais un petit point mythologique, d’abord pour que nous puissions tous briller dans les dîners en ville, ensuite pour que nous relativisions nos propres relations œdipiennes, rien n’étant pire que l’histoire d’Œdipe lui-même.

A Thèbes, un oracle prédit à Laïos, le roi de la ville, que s’il avait un fils, celui-ci le tuerait et épouserait sa mère

Ce qui devait arriver arriva, le roi de Thèbes eu un fils. Un peu échaudé par la prédiction de l’oracle, le roi se débarrasse de ce fils qui, en gros, est recueilli par des pâtres qui passaient par là. Les pâtres lui donnèrent le nom d’Œdipe (ce qui signifie « pieds enflés », rapports au fait qu’il avait les pieds enflés, CQFD). Les pâtres le confient ensuite au roi de Corinthe. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu’à ce qu’Œdipe cherche à en savoir un peu plus sur ses origines. Il va voir l’oracle qui lui déconseille de retourner à Thèbes, rapport au fait qu’il tuerait son père et épouserait sa mère. Œdipe est un charmant jeune homme qui ne veut pas tuer son père, il part donc à toutes jambes. En chemin il se dispute avec un vieillard et le tue (à l’époque on réglait vite fait bien fait les querelles). Sauf que c’était Laïos, son père. Ça, c’est fait. Après une histoire de Sphinx et d’énigmes, Œdipe devient roi de Thèbes, il épouse la reine, sa mère, donc. Et puis un jour il s’aperçoit qu’il a tué son père et épousé sa mère, sa mère se pend et Œdipe se crève les deux yeux. On est bien avancés.

Tout ça pour dire que quand on parle du complexe d’Œdipe, c’est pour dire qu’à un moment de son développement, un enfant affiche normalement une nette préférence pour son parent de l’autre sexe. Il ne le sait en général pas, mais il rêve de l’épouser. La fille ne voit plus que son père et le fils ne voit plus que sa mère. Toujours appréciable pour l’autre parent, forcément un peu mis à l’écart.

Pour ta merveille, la situation est un peu confuse : elle veut épouser papa mais, quand même, elle aime beaucoup maman… pas simple.

Comment réagir ?

Puisqu’il s’agit d’une phase normale du développement de l’enfant, il va falloir prendre sur toi. Ne crois pas que d’un seul coup, ton enfant ne t’aime plus. Juste, il t’aime moins… Non, je plaisante ! Il t’aime toujours d’amour, mais ses sentiments s’emmêlent un peu, tu le gênes parce que tu contraries son histoire d’amour avec son autre parent, mais en même temps, il t’aime aussi. Même qu’il veut te ressembler. Petite Chérie passe son temps à me dire que je suis belle, à caresser mes joues, à voler mon maquillage et mon sac à main… Rien à voir, mais ça fait un bien fou à l’ego d’être l’idole de quelqu’un quand même !

Pour ce qui est de l’Œdipe, Sois juste ferme : non, il ne se mariera ni avec maman, ni papa. Clair et ferme. Ses parents sont amoureux, et l’enfant n’a pas sa place dans ce couple. C’est le moment de faire front commun, le précieux doit voir que ses parents sont d’accord.

Si la situation est un peu trop tendue, il faut bien montrer à ton précieux quelle est sa place. Par exemple, tu évites de le laisser dormir dans ton lit en lui expliquant que c’est le lit de ses parents et non le sien. Pareil, n’hésite pas à mettre les proches à contribution : si tous les adultes tiennent le même discours, ça ne peut qu’aider.

Mais sinon, il faut juste attendre que la tempête passe…

Et aussi, sache que, d’après mes lectures savantes sur le sujet, aucun enfant n’échappe à ce petit complexe. Certains vont le faire savoir de manière très entière, s’acharner sur l’un des parents, tenter de séduire ouvertement l’autre. Et d’autres enfants vont vivre ça plus discrètement. Comme pour le reste, il n’y a pas de règle ! Donc Œdipe peut vraiment te pourrir la vie, comme passer presque inaperçu.

[Je mets quand même un petit bémol : j’ai lu et entendu de spécialistes que tous les enfants passent par une phase œdipienne, mais, honnêtement, on en a discuté avec Joana et on n’en est pas certaines. Tout comme on n’est pas certaines que tous les enfants vont forcément se tourner vers son parent de sexe différent. Alors si ton précieux n’a pas l’air de passer par Œdipe, ou si ta fille a l’air de vouloir se marier avec sa mère, tout est sans doute normal quand même !].

Enfin, comme il n’y a pas de règle, Œdipe peut se manifester en continu ou par période. En gros, les spécialistes semblent penser que cela se joue entre 3 et 6 ans. Quand je regarde Petite Chérie qui n’a que 2 ans, je me dis que ça peut clairement commencer plus tôt. Et quand je vois le nombre de femmes qui ne sont pas du tout objectives quant aux défauts de leurs papas qu’elles idolâtrent un peu, je sais aussi que ça peut durer longtemps !

Être maman prend du temps, on publie quand on peut. Le mieux, pour te tenir au courant de la publication d'un nouvel article, c'est de nous donner ton mail dans le petit espace, là, tout en-bas. Tu peux aussi nous suivre sur Facebook, et dans ce cas c'est sans garantie que nos dernières tribulations apparaissent dans ton feed – mais on s'y marre bien quand même.

29 Mar 2016

Article Précedent

Article Suivant

Réactions

  1. M

    Marie Kléber 29 Mar 2016 - 2:32 Répondre

    Quelle histoire quand même!
    Je crois que nous venons de sauter à pieds joints dans cette phase œdipienne (comme ça sonne bien!) L’escargot vient de passer le cap des 3 ans et ne me quitte plus. Bon en même temps je l’élève seule, donc pas de laissé-pour-compte dans l’histoire. Mais je vois la différence, avant il demandait sans cesse son grand-père, j’étais limite de trop et il ne voulait rien avoir à faire avec moi. J’avais en effet peur que mon fils ne m’aime pas, je suis rassurée (parfois je dirais même que c’est un peur trop!) En gros on n’est jamais content…
    • J

      Juliette 29 Mar 2016 - 3:12

      Oui c’est ça : on n’est jamais content !!!
  2. A

    Agathe 29 Mar 2016 - 2:38 Répondre

    être parent c’est parfois devoir avoir la peau dure… tout passe ! et ce sotn des crises fondamentales pour leur construction ! il faut être patient… dans qq semaines elle s’identifiera de nouveau pleinement à toi !
    • J

      Juliette 29 Mar 2016 - 3:15

      Pour le moment ce ne sont que des très courtes périodes de quelques heures, voire moins, pendant lesquelles il n’y a que papa. Impossible de m’approcher. Mais puisqu’il faut en passer par là, allons-y ! Et puis tu as parfaitement raison, c’est important pour sa construction et son équilibre.
      Et je ne te cache pas que c’est parfois comique malgré tout !
  3. p

    prettylittletruth 30 Mar 2016 - 1:38 Répondre

    Tres interessant cet article 🙂
    • J

      Juliette 30 Mar 2016 - 5:36

      Merci ! (Je viens de jeter un coup d’œil à ton blog, et mon coup d’œil va surement me coûter le prix d’un voyage en Islande ! Tu as ravivé mes envies polaires !)
  4. C

    Calouve 30 Mar 2016 - 2:08 Répondre

    Ah! Dur dur! De mon côté, mon aîné est un garçon, du coup c’est mon mari qui en a le plus souffert, mais ça n’a pas duré bien longtemps, même s’il a encore des phases où il est très exclusif avec moi… Mais quand ma puce va grandir, je vais morfler aussi!
    Pour une fille, on peut aussi parler du complexe d’Electre, elle est bien glauque aussi son histoire, dans le genre ^^
    Allez, courage, tu as raison de le prendre avec humour! 🙂
    • J

      Juliette 30 Mar 2016 - 5:34

      Avec Petite Chérie, si t’as pas d’humour, t’es fichue !
      C’est vraiment juste un moment par-ci par-là, c’est sans doute pour ça que ça me va… pour le moment ! Si un jour j’ai le bonheur d’avoir un petit garçon (aucune envie particulière, fille, garçon, j’aime tout !) je savourerai à fond !!
  5. A

    Ana 30 Mar 2016 - 9:10 Répondre

    Article génial ! J’ai eu l’occasion de travailler sur le complexe d’Oedipe en psychologie et c’est toujours étonnant et agréable d’avoir les avis et les récits d’autres personnes !
    • J

      Juliette 31 Mar 2016 - 2:44

      J’ai justement demandé à une psychologue de jeter un coup d’œil à mon article, histoire de ne pas dire de bêtise !
      Pour le reste, ma fille n’a que 2 ans, y’a moyen que dans 4-5 ans mon témoignage soit plus complet (et aigri !).
  6. H

    Happy Ever After 31 Mar 2016 - 12:20 Répondre

    Ici ça a duré très peu de temps.. Limite pas assez je dirai LOL, mais elle ne m’a jamais ignorée. Et quel regain d’amour ensuite… Et puis c’est normal, c’est comme l’adolescence, non ? Des mauvais moments à passer. Alors… enjoy ces moments pour toi 🙂
    • J

      Juliette 31 Mar 2016 - 2:27

      L’adolescence !! Exactement !
  7. M

    Madagascarian 03 Avr 2016 - 9:15 Répondre

    coucou,

    je trouve que Google n’est tout simplement pas la bonne solution pour certains de nos pb haha ! mais je ne savais vraiment pas que je genre de chose pouvait arriver, c’est vrai que ça peut complexer mais je pense qu’avec un peu de temps, cela s’arrangera ! merci pour ce partage d’ailleurs ^^

    des bisous 🙂

    • J

      Juliette 04 Avr 2016 - 10:04

      Heureusement ce n’est pas tout le temps, juste des petits comportements par-ci, par-là !
      Pour Google, on est bien d’accord !!

Réagir

Ton adresse mail ne sera pas publiée / Les champs obligatoires sont indiqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.