Baby Factory
La Fabrique.
  • Lifestyle37
  • Éducation35
  • Grossesse34
  • Santé34
  • Organisation29
  • 1 an et plus21
  • Accouchement18
  • Les premiers jours14
  • On a testé...14
  • 0-6 mois13
  • Développement11
  • Shopping11
  • Allaitement10
  • 6-12 mois10
  • 2-3 ans9
  • Alimentation9
  • Garde6
  • Couple6
  • Voyage6
  • Activités6
  • Scolarisation5
  • Concours3

Quand la diversification alimentaire ne se passe pas

23 réponses • 11 min • • 16 Sep 2016

Ça y est. Après 4 mois d’un insoutenable suspense, Madeleine mange. Enfin, surtout du guacamole, de la salade de tomates et de la tarte flambée, mais on va pas chipoter non plus. Je vais donc te raconter tout ce que j’ai testé et qui n’a pas marché, puis ce qui a marché mais qu’on ne saura jamais si c’est juste parce qu’au bout d’un moment elle allait bien finir par manger quelque chose, et puis surtout, je vais te raconter comment mon enfant n’est pas mort de faim – loin de là. Et aussi qu’en fait, si c’est à dix mois plutôt qu’à six que l’enfant se décide à manger, ben ça n’est pas très grave et ce sera toujours mieux que de lui enfoncer des purées au fond de la gorge au moment où ton carnet de santé estime qu’il faut.

(6), 5, 4, 3, 2, 1, 0 !

Non. La diversification, ça n’est pas un truc qui se passe d’un coup d’un seul, au coup de feu du pistolet imaginaire de ton pédiatre. D’ailleurs si tous les enfants passaient par exactement les mêmes étapes de développement, aux mêmes moments, ça se saurait. Ma fille a eu besoin de dix mois plutôt que six pour se mettre à accepter de mettre autre chose dans sa bouche que mon sein, soit. S’il n’y a rien de plus grave que ça…

Alors c’est rigolo et je vais être honnête, je n’ai pas toujours pensé comme ça. Quand mon Paco avait le malheur de ne pas manger sa purée à un repas, je le forçais pour qu’il en mange au moins une partie. Quitte à ce qu’il pleure, quitte à ce que je l’arnaque en lui faisant croire que j’allais lui donner des gâteaux, quitte à ce que je profite qu’il rie à gorge déployée pour y jeter le contenu de ma cuillère au fond. (Je suis un monstre.) J’ai depuis changé, et c’est bien que j’écrive ça comme ça le jour où ma fille m’en voudra de voir tant de jolies photos de Paco petit et si peu d’elle, je pourrai invoquer l’excuse du deuxième enfant sans trop de scrupules non plus.

La diversification alimentaire, en théorie.

En théorie je te le rappelle, tu commences par une petite purée passée très finement de quelque chose qui se digère bien comme la carotte, la courgette, ou autre (tu peux nous raconter ce que tu as donné toi en premier et pourquoi, tiens !) Tu y ajoutes un peu d’huile végétale pour en faire quelqu’un de très intelligent, et tu continues avec ta concoction pendant une ou deux semaines. Puis tu changes de légume, et un jour tu fais pareil avec les fruits.

Bien.

La diversification alimentaire, en pratique.

Sauf qu’en pratique, ma fille se faisait vomir (on dira qu’elle avait des « hauts-le-cœur », c’est plus classe et bientôt l’heure de manger pour toi) (la purée et ce qu’il restait de ses repas précédents), ou se débrouillait pour me recracher ma purée si fort qu’il y en avait partout, de mon visage à la porte du frigidaire, en passant par le grand frère.

Je suis allée voir deux pédiatres. Le premier m’a dit de ne pas me décourager, de lui donner tous les jours un petit peu de purée jusqu’à ce qu’elle l’accepte ; l’autre m’a dit de ne pas insister, qu’il n’y avait pas urgence et qu’elle serait prête « un jour ».

C’est là que tu comprends que t’es donc seul face à ton problème.

Heureusement, ici, il y a plein de gens trop cool qui m’ont donné des astuces que j’ai testées, et que tu peux tenter toi-même si tu es face à un bébé qui n’en a rien à faire que ta purée ait une jolie couleur et qu’elle arrive par air mail.

(Je vais encore détailler la réaction de ma fille pour chacune de ces tentatives – mais je ne veux en aucun cas décourager qui que ce soit de tenter chacune de ces suggestions ; ce qui n’a pas marché pour elle peut bien sûr marcher pour un autre enfant et vice et versa.)

1. Garde ta purée très liquide (propose-lui de la soupe, quoi).

L’idée derrière cette stratégie est que ton enfant ne trouve pas trop bizarre d’avoir d’un coup dans la bouche quelque chose qui n’ait pas la consistance de son lait. Manque de pot pour moi, c’était pas une histoire de consistance pour ma fille.

On m’a encore conseillé d’essayer la soupe pour bébé que tu peux trouver au supermarché, je crois que c’est plutôt à base de céréales, mais j’avoue que je n’ai pas testé.

2. Donne ta purée liquide au biberon.

Peut-être ton enfant est-il dérangé de devoir ingérer de la nourriture qui ne sorte pas d’un biberon (oui, ça sera difficile de t’en mettre dans les seins quand même, on va pas pouvoir faire mieux que le biberon sur ce coup-là) ?

Ça se tente, je l’ai fait, ça n’a pas fonctionné. Bon.

3. Mélange un petit peu de purée au lait habituel et augmente progressivement la proportion de purée.

Bonjour l’arnaque.

Mais aux grands maux les grands remèdes. Moi je t’avoue, elle m’a bien fait payer ma petite fourberie : après avoir avalé deux gorgées en pensant que c’était du lait, elle a fini par se rendre compte de la supercherie et a refusé de boire. Pour toute la journée. Quand bien même le biberon ne contenait vraiment QUE du lait. Ça m’a passé l’envie de retenter.

4. Dégote-toi des petits soufflées au maïs qui ne s’achètent qu’en Suède ou en Suisse.

(Hahahaa.)

OK je triche un peu, parce que j’ai des amis qui habitent en Suisse et peut-être que toi pas, mais je le mets quand même parce que j’avoue que même si les deux-trois premières fois où je lui ai présenté ces soufflés ça ne lui avait que moyennement plu, elle y a quand même rapidement pris goût et c’est même devenu la seule chose à base de légume (ouais je sais, est-ce qu’on peut dire que les chips se rapprochent de légumes, je ne sais pas) qu’elle ait eu plaisir à manger pendant quatre longs mois. Et ça, ça fait quand même un peu plaisir aux parents aussi.

5. Installe-toi pour un pique-nique et laisse ton enfant se servir.

Ben ouais en fait. Je sais pas comment c’est chez toi, mais mes enfants ont tous les deux montré une grande motivation à tenter de mettre tout ce qui leur passait sous le nez dans la bouche, SAUF mes purées. J’aurais même bien écrit de jeter ta purée par terre et de laisser ton enfant s’amuser dedans, mais comme je ne l’ai pas vraiment fait moi-même… Ceci dit maintenant que j’y pense, c’est un peu une idée de génie et si quelqu’un l’a fait, je veux bien qu’on me raconte.

Enfin bref, pas de purée au sol donc, mais un pique-nique, ces vacances, où d’un coup d’un seul Madeleine a chopé une tomate et s’est mise à la croquer à pleines dents. J’te jure. (Ce soulagement.)

Processed with VSCO with hb1 preset

Processed with VSCO with f2 preset

[La principale intéressée après avoir croqué une tomate / Les fameux soufflés au maïs ]

6. Essaie de donner ta purée à l’aide d’une gourde.

De préférence réutilisable, on est d’accord. Après l’épisode de la tomate, on s’est dit que peut-être, en fait, notre fille s’en fiche que la purée soit finement passée et liquide (même très certainement), et que ce qui l’intéresse, c’est de faire toute seule. On s’est donc tournés vers les gourdes, genre Pom’ Pote, si tu vois. Hallelujah, elle a comme ça mangé sa première purée, puis sa deuxième. J’étais en vacances et j’ai dû me résigner à acheter une purée tout prête qui vient dans une gourde que l’on jette après, mais ça fait quand même beaucoup de déchets, je m’en suis voulue, et je me suis empressée d’acquérir des gourdes réutilisables.

(Parenthèse)

Si ça t’intéresse, j’ai été voir du côté de chez Squiz, qui m’ont gentiment offert deux de leurs prototypes. En plus d’être des personnes super sympas, engagés pour de braves causes (je sais pas si t’as remarqué, mais on aime bien les gens engagés) et soucieux de l’impact carbone lié à la fabrication de leurs gourdes (je sais pas si t’as remarqué, mais on aime bien les gens écolos), leurs produits sont d’enfer et il y a plein de modèles trop choupis, tellement qu’à tous les coups tu en trouveras un qui te plaît. Et au-delà de la diversification, c’est quand même le genre d’achat qui se rentabilise pas mal, parce que c’est plutôt très pratique quand t’es de sortie – et Juliette m’a même confié en avoir acheté pour que sa fille puisse amener sa compote à l’école.

Processed with VSCO with hb1 preset

Processed with VSCO with hb1 preset

[Haaan, un ourson pirate et un pingouin avec une fleur derrière l’oreille ! <3]

(Fin de la parenthèse.)

7. Et les morceaux, tiens ?

Si comme moi donc, ton enfant mange des tomates, des soufflés au maïs, des grains de maïs, et du pain… Peut-être qu’en fait il aime les morceaux. Tu peux alors tenter l’inverse de ce que recommandent les pédiatre et lui proposer de la purée à peine mixée, c’est un peu un win-win même en fait. Attention toutefois à ce que les légumes soient tout de même suffisamment cuits de manière à ce que ton enfant puisse quand même écraser les morceaux sur son palet à défaut d’avec ses dents et manger tout son succulent repas sans que tu n’aies besoin de composer une seule fois le 15.

Note que ça fonctionne aussi pour les fruits, qui sont souvent plus mous à la base et qui peuvent être donnés même sans être cuits parfois (je pense banane, melon, pastèque, abricot, etc).

8. Think outside the box ↯

C’est très joliment dit comme ça, mais en fait, on était juste maxi désespérés, et on a fini par lui filer à peu près tout ce qui avait l’air de l’intéresser de près ou de loin quand c’était l’heure de notre repas à nous. C’est comme ça qu’on a découvert qu’elle aimait les lentilles, les olives, le guacamole (pimenté et avec oignons crus) (bonjour l’haleine), la tomate en salade (oui, j’ai dit salade, avec vinaigrette et tout), et les radis (même ceux qui piquent) (en même temps tu me diras, après le guacamole plus rien ne t’étonne).

Tu vois, jamais j’aurais pensé envoyer ma fille à la crèche avec pour seul repas de midi un bol de guacamole. Mais finalement, hein, pourquoi pas.

Être maman prend du temps, on publie quand on peut. Le mieux, pour te tenir au courant de la publication d'un nouvel article, c'est de nous donner ton mail dans le petit espace, là, tout en-bas. Tu peux aussi nous suivre sur Facebook, et dans ce cas c'est sans garantie que nos dernières tribulations apparaissent dans ton feed – mais on s'y marre bien quand même.

16 Sep 2016

Article Précedent

Article Suivant

Réactions

  1. j

    jiji 16 Sep 2016 - 11:10 Répondre

    certains enfants ont un réflexe nauséeux trop important, ce qui entrave la bonne mise en place d’une alimentation solide. les orthophonistes prennent en charge ce problème, cela se résout rapidement, à l’aide de massages de désensibilisation. les pédiatres ne sont pas tous au courant, hélas… car cela peut engendrer beaucoup de stress à la maison, et de culpabilité pour les parents désemparés aussi!
    • J

      Joana 16 Sep 2016 - 11:50

      merci pour cette info, je ne savais pas du tout ! je suis allée voir une chiro pour autre chose (sa tête un peu plate, je sais pas si tu as vu l’article correspondant), qui a du coup checké si qqc pouvait coincer niveau digestion (non), mais jamais j’aurais pensé à un orthophoniste ! Merci !
  2. L

    La Polygraphe 16 Sep 2016 - 11:31 Répondre

    Eh bien ici ça a été tout le contraire… Bon d’abord on a commencé par les compotes et non par les purées (on a fait ce que disait la pédiatre, hein !). Et de toute façon, on aurait bien pu lui donner ce qu’on voulait, elle l’aurait mangé. Et on se retrouve avec le problème inverse : comment arrête-t-on notre fille de manger ? Vingt minutes après être sortie de table, elle commence déjà à demander à y retourner ! Y en a-t-il qui ont des enfants qui mangent « normalement » ici ? 😉
    Bonne journée,
    Marine
    [au fait, c’est joli aussi les cheveux roses ! c’est une couleur ou la suite de la couleur bleue qui a changé au fil des shampoings ?? ]
    • J

      Joana 16 Sep 2016 - 11:48

      Héhé, merci Marine ! Non, c’est une nouvelle couleur que j’ai appliqué au-dessus du bleu quand il avait suffisamment délavé (il y a eu une étape violet pour tout te dire).
      Oui, je vois très bien ce que tu veux dire, on a dans la famille une petite capable de s’enfiler 5 yaourts de suite au repas, et qui en redemande encore et encore ! J’avoue, je ne sais pas ce qu’il faut faire dans ce cas. Personnellement, je crois que donnerais les doses « recommandées », peut-être un poil plus de tout, et pour les extras des trucs genre concombre ou autre aliment 100% sain, 100% léger. Mais encore faut-il que ça remplisse le ventre de ta merveille me diras-tu. Peut-être que quelqu’un d’autre aura une meilleure réponse pour toi ! :-/
      Bises !
    • I

      Illiade 16 Sep 2016 - 3:07

      Bonjour !
      Un goulu ici aussi, mais cet article m’a beaucoup intéressé. Déjà parce qu’on ne sait jamais, hein, pour le second. Et aussi parce que le coup du quacamole m’a fait trop rire ! Je prône aussi la dédramatisation… Manger sain est une bonne chose, mais pour le gout des aliments, j’en suis revenue quand après le fameux 6 mois de la diversification, je n’ai plus trouvé en magasin que des mélanges légumes féculents viandes qui au final ont plus à voir avec la bolonaise qu’avec la tomate. Bref.

      Surtout, en tout cas moi, j’ai limité mon fils à ce que j’ai cru qu’il était censé aimer ! trucs doux, pas trop surprenant, et les consistances en fonction de l’âge (parce que c’est bien connu, aucun enfant n’est attiré par le sable, les feuilles ou les cailloux avant l’âge requis pour les mastiquer). Re-bref.

      Et l’autre jour, une révélation ! J’ai tenté le patisson. Bio, ancien, de saison, le top. Et jamais vu dans ma propre assiette soit dit en passant. Je me suis retrouvé avec une purée juteuse très amer je ne sais pourquoi. Je tente d’ajouter un peu d’emmental pour adoucir, bof. J’ajoute un peu de cancoillotte (fromage liquide très peu gras, une première aussi). Mince, il s’avère que la cancoillotte a vieillie et est devenue un peu costaude. Je goute, c’est dégeu ! Amer, ça arrache ! Et la consistance avec les bouts d’emmental rapé mouligasse, ignoble !

      D’un côté le compost au bout du jardin, de l’autre un bambin bouche ouverte. Vous auriez choisi quoi vous ?
      Petit Amour n’a aucune patience pour la bouffe, en revanche il a de l’humour. La grimace était trop drôle ! Et me voir exploser de rire l’a fait rire lui-même, ouf. Ca a été un repas très fun, avec ses grimaces et ses regards coquins en coin pour voir ma réaction. Le pire, c’est que je crois qu’il a vraiment aimé ça.

      Et maintenant j’aurais presque honte parce qu’il y a quand même peu de chance que je prépare spécialement pour lui des petits plats dégueu…

      Au sujet de l’arrêt difficile des repas (un peu de sérieux quand même, ils souffrent ces pauvres enfants), je compense parfois avec la tétine quelques minutes (que celui qui n’a jamais machouillé un cure-dent me jette la première pierre). On a arrêté le « à volonté » car il régurgitait après.
      La ballade dehors ou le chat sont de bons palliatifs aussi.
      Spéciale dédicace de remerciement au chat 🙂

      A bientôt 😀

  3. F

    FOXKLER 16 Sep 2016 - 12:07 Répondre

    Nous, on a pas eu de problème pour la diversification. Je faisais des purées maison au début, et le soir quand j’ai arrêté de l’allaiter je prenais soit des briques toutes faites blédiner, soit de la poudre dont je t’avais parlé pour mélanger à son lait.

    Les gourdes j’en ai acheté 2 sortes, il y a les Fill N Sqeeze, c’est le même principe que les tiennes il me semble. Le + c’est que c’est réchauffable au micro ondes, donc top pour transporter facilement les purées salées. Le -, je les avais acheté avec le système de remplissage et c’est forcément plus pratique que sans. C’est pas le plus pratique à remplir et nettoyer (comparé aux autres que j’ai, mais en général rien accroche donc ça reste facile) et niveau contenance je les trouve un peu petite (enfin parce que ma cahuète mange bien, donc je trouve que pour une compote ça fait léger pour lui dans la durée, quand il était bébé c’était parfait). J’ai aussi acheté les poches my pouch qui ont une belle contenance, qui sont hyper facile à remplir et donc à nettoyer (principe d’un sac congelo à zip sur le haut) et de la gourde pour boire. C’est le gros +. Et niveau – c’est le fait qu’on ne puisse pas la mettre au micro ondes si besoin de chauffer mais au final c’est pas bien nécessaire, vu la contenance c’est que bébé mange plus et donc pas besoin de poche.

    Le gros plus des 2 c’est qu’on peut les congeler, du coup je prépare régulièrement de la compote et j’en ai tjrs de dispo au congelo.

    Ta puce est une grande voyageuse culinaire dit donc 🙂 et d’ailleurs ça me fait penser que ma nounou avait fait un mélange auquel je n’aurais pas pensé pour la cahuète avec les glaçons de purée / viande hachée / compote que je faisais et lui donnais au début de la diversification. Il y avait du poulet de la mangue et je ne sais plus quoi, et apparemment il avait apprécié

    • J

      Joana 16 Sep 2016 - 1:21

      Alors les miennes, je pense qu’elles sont quand même top, parce qu’elles se remplissent par le bas (il y a un zip), ce qui fait qu’elles sont à la fois hyper pratique à remplir (à la cuiller à soupe, carrément !) et à nettoyer. Pour ce qui est du micro-onde, elles y vont je crois, mais la boîte recommande de ne l’utiliser que pour la décongélation (je ne sais pas si c’est par prudence et qu’en fait, tu peux réchauffer tes purées au micro-onde si tu veux).
      Sinon, moi j’ai vraiment apprécié que la fabrication se fasse pas loin (en Suisse je crois), ça représente un coup supplémentaire comparé à faire une fabrication en Chine ou autre, mais c’est louable, donc moi perso, je soutiens ce genre d’initiatives ! (Et j’écris tout ça, je me sens super commerciale mais je promets que j’ai seulement eu les deux gourdes de la photo et que je suis pas payée à écrire tout ça ! :D) Après évidemment, je ne connais pas tes produits, merci de nous en avoir parlé !

      Excellent le mélange, franchement, moi plus rien ne m’étonne, à chaque fois qu’on ouvre un truc au goût spécial je dis à Marcio : « Je pense que Madeleine va aimer » Alors… pourquoi pas viande hachée + mangue + purée ! 😉

    • J

      Juliette 16 Sep 2016 - 1:36

      Vous me faites penser à un truc qui m’a toujours fait rire : en vacances dans un club, on rencontre une toute petite fille. Genre 18 mois. Elle ne mangeait qu’avec un gros cornichon en guise de cuillère. Du coup elle mangeait principalement des purées, des crèmes, des yaourts… C’était trop drôle.
      Et maintenant que je connais la galère des repas, je dis banco !
    • F

      FOXKLER 16 Sep 2016 - 3:42

      Ah oui, je n’avais pas vu le relief du zip en dessous, c’est top (du coup elles se remplissent comme mes grosses poches, sauf que moi c’est par le dessus, c’est hyper pratique) ! niveau quantité je ne me rend pas compte c’est comme une pompotes classique par exemple ? C’est vrai que les tiennes sont carrément plus jolies, et si en plus elles sont fabriquées pas loin, c’est top ! Je les avais vu à l’époque de mes recherches. J’hésitais entre les 2 réfs dont je t’ai parlé parce que niveau prix c’était abordable (parce que je comptais en prendre beaucoup pour faire du stock au congelo) parce que sur le principe, les tiennes ne sont pas à un prix excessif, mais je dois en avoir une quinzaine de grosse et une dizaine de petite, du coup ça aurait vite fait monter la note. J’ai mis les miennes aussi en mode décongélation (celle qu’il ne faut pas réchauffer) quand j’étais vraiment pressée et que j’avais pas sorti la gourde avant le goûter. Et du coup ta puce mange de tout maintenant ou elle est toujours un peu réfractaire ?

      une cuillère en guise de cornichon ? ouh punaise ! ne jamais sortir sans son bocal ! mais bon, tant que ça les éclate et les fait manger, moi je dis bengo ! ^_^

    • J

      Joana 16 Sep 2016 - 4:17

      Ils ont du 130 mL et 90. Moi mes deux sont de 130 mL et je trouve la contenance plus que correcte – mais une fois de plus, ma fille n’est pas non plus une grosse mangeuse, on l’aura tous compris. Mais pour comparer à Pom’ Pote, je crois que c’est limite un peu plus ? À mois que ce soir une sensation ?
  4. S

    SuperMommy 16 Sep 2016 - 12:09 Répondre

    Faire soi même (comme maman et papa) c’est tellement mieux !! Je conseil aussi, même si mon fils n’a jamais rechigné pour manger de tout et qu’on est plutôt dans le ‘comment on l’arrête ?’. Je lui ai laissé très tôt sa cuillère pour la manger avec ou sans purée, des légumes bien cuits (ou des carottes crues pour qu’il fasses ses dents, mais sous haute surveillance) des fruits entiers crus, des quartiers de pomme… Je l’ai aussi pas mal laissé jouer avec sa purée, au grand damne de son père (pas jusqu’à lui faire une piscine, mais jusqu’à ce qu’un bain soit indispensable après le repas).
    Vu que les petits agissent pas mal par imitation, ça marche vachement bien de les laisser faire, peu importe quoi et peu importe les quantité et si c’est avec maman et papa, c’est encore mieux (bien que, pas de tout repos)

    D’ailleurs pour essayer d’apporter mon expérience perso pour les bébés goulus, j’ai laissé mon fils gérer les quantités (quitte à doubler les doses recommandées, sauf pour la viande) et il finissait ses assiettes pantagruéliques. Jusqu’au jour où il n’a pas terminé. Et maintenant il mange toujours bien (je le soupçonne de tout stocker dans les joues, pour mon plus grand bonheur ^) mais moins, les quantités sont « normales + » je dirais, même si nous sommes d’accord que les normes, c’est un peu… normalisant ? 😀

    • J

      Joana 16 Sep 2016 - 1:28

      Hey merci d’apporter ta pierre à l’édifice. Nous les bains après les repas, c’est un peu systématique haha ! Je comprends pas : ils passent la journée à la crèche, ils y mangent, ils y jouent, et ils rentrent comme je les y ai envoyés (oh, une tâche de chocolat du petit déj sur le T-shirt, ça arrive à tout le monde non ?). Puis ils sont là 10 minutes et tous les habits sont bons pour le linge avec un litre de détachant avant. Vraiment, je ne comprends pas… 😀
  5. S

    SQUIZ 16 Sep 2016 - 12:35 Répondre

    Bravo de ne pas avoir perdu le sens de l’humour dans l’aventure, vos nerfs ont dû être mis à rude épreuve tout de même 🙂 Heureux en tout cas que nos gourdes réutilisables aient pu donner un petit coup de pouce à la diversification alimentaire de votre puce !
    • J

      Joana 16 Sep 2016 - 1:23

      il en faut bien ! Et comme je l’ai dit, je suis beaucoup plus relax avec elle que je n’ai pu l’être avec son grand frère. Tu vois, je pense que le premier truc à part du lait et de la mie de pain qu’elle ait mangé soit la tarte flambée, et on n’avait pas ôté les lardons… 🙂
      Vos gourdes sont vraiment top, je suis une convaincue ! 😉 MERCI
  6. M

    Marion 16 Sep 2016 - 2:59 Répondre

    Hello, merci pour le tuyau des gourdes réutilisables. Ça fait un moment que j’en cherche des assez grosses pour mon glouton d’amour. Je pense que je vais les essayer.

    Toutes tes astuces méritent d’être tentées (même la piscine du purée 😂) Chez nous, ce qui avait marché, c’est de le laisser tranquille quelques semaines avec cette histoire de cuillère et de retenter plus tard.

    • J

      Joana 16 Sep 2016 - 4:20

      Ouais je te comprends, nous aussi on a fait de grosses pauses ! Mais faut se dire que c’est comme pour tout, aucun enfant, aucun enfant ne se contente du lait de sa mère à dix ans, ça fait au moins cette deadline ! 😉
    • J

      Joana 26 Sep 2016 - 3:20

      Oui, les gourdes c’est vraiment pratique. Autant je trouvais ça toujours naze (niveau déchets que ça fait), autant la version réutilisable me plaît vraiment bien !
  7. L

    Loïs - Les Bijoux de Loïs 16 Sep 2016 - 3:29 Répondre

    Tiens ça m’étonne que tu ne te sois pas tournée vers la DME du coup 🙂
    Nous on a testé avec notre loulou et à 10 mois il mangeait exactement les mêmes repas que nous (du coup il n’a jamais eu de purée ou de compote spécialement préparées pour lui).
    Si tu veux plus d’informations (pour le prochain lol ou pour ceux qui liraient mon com’) ce site est bien fait : http://www.diversificationalimentaire.com/
    Des bisous !
    • J

      Joana 16 Sep 2016 - 4:19

      J’y ai pensé, mais dans ma tête j’ai imaginé que ça voudrait dire cuisiner 6 fois plus de choses et qu’elle n’en voudrait de toute manière aucune. Parce que picorer ce qu’il y q à table, ça me semble pas super adapté non plus : c’est souvent salé et gras (ouais, on a aucune hygiène de bouffe chez nous :p), enfin surtout salé. Et je t’avoue que j’étais déjà assez frustrée de lui préparer un truc spécial dont elle ne voulait pas alors 6….
  8. s

    sylvie 17 Sep 2016 - 9:23 Répondre

    Ma fille (2 eme sur les 3) n’a quasiment rien mangé jusque ses un an. Mais comme je l’allaitait et que j’avais lu que jusque ses un an, l’essentiel était le lait et qu’entre 6 mois et un an, la diversification n’est là que pour « gouter », je ne me suis pas inquiétée (même si ce n’était pas mon choix de ne lui donner que du lait). En fait , effectivement dès qu’on est passé à des petits morceaux (courgette cuite, fruit, ça s’ecrase tout seul dans la bouche) elle s’est mis a super mangé et mangeait alors beaucoup mieux en quantité que ma première à la meme epoque.
    Bref, donc ne pas s’inquiéter et ne pas forcer! Elle a conservé son dégout pour le mouliné jusque ses deux ans et apres, elle a adoré la soupe et le scompotes 😉
    Mon 3eme, adorait tout petit suçer des morceaux de pomme (je surveiller que ce soit des gros morceaux, qui ne puisse pas céder (casser), de clementine epluchée…
    • J

      Joana 26 Sep 2016 - 3:19

      Sylvie, je crois qu’on les mêmes spécimens 😉
  9. S

    Sophie 10 Oct 2016 - 3:22 Répondre

    Mon fils d’un an et demi a toujours été très bon mangeur (sauf au tout début de l’allaitement, un peu rock’n’roll, et quand il est malade bien sûr), je m’estime bien chanceuse.

    Il a été allaité exclusivement jusqu’à 6 mois, puis je lui ai filé 2 jours de la purée, qu’il prenait l’air vaguement intéressé… Mais j’avais lu avant sur la diversification menée par l’enfant et je voulais tenter. Un jour il faisait chaud en été, j’en ai profité: hop en couche ! Je lui ai posé une nectarine entière devant lui, assis sur mes genoux, et je l’ai laissé s’éclater: choper le fruit entre ses 2 mains (ça glisse !), le caler sur la table et planter sa bouche dessus et téter avec délices… ! C’était super drôle, il a adoré, et du coup j’ai poursuivi comme ça tout l’été en lui donnant quelques morceaux de légumes ou fruits bien cuits, qu’il attrapait avec les mains et mettait à la bouche. Je donnais généralement 2 types de légumes et un type de fruit par repas, mais que 1 ou 2 repas par jour. En 15 min c’était cuit à la vapeur, pas de préparations en plus par rapport à des purées maison, voire moins.

    Je donnais toujours la tétée avant, à la demande, le lait restait l’aliment principal.

    Et j’ai fini par introduire la cuillère et des compotes vers 8 mois car il allait rentrer à la crèche et les morceaux ça allait être compliqué pour eux. Du coup dès le début il voulait attraper la cuillère que je lui tendais pour la mettre dans sa bouche, il avait l’habitude de faire lui-même. Et il s’enquillait une banane entière à 9 mois en la tenant dans sa main…! (Pour les quantités je le laissais gérer, sans dépasser quand même une sorte de « raisonnable » intuitif)
    Après l’entrée à la crèche il a eu une petite phase où il ne voulait plus que des purées probablement parce qu’il en mangeait là-bas le midi, et que les autres enfants aussi. Puis ça lui est passé, il mange aujourd’hui sous toutes les formes.

    Et j’ai trouvé assez apaisant de se dire: il a le lait, il goûte le reste s’il veut, c’est pour découvrir, pas besoin de se prendre la tête avec la texture très lisse puis moulinée, puis petits morceaux, puis etc…

    J’attends le 2e pour dans quelques mois, on verra bien de quel modèle il s’agira cette fois ! 🙂

  10. M

    Mariehe 09 Jan 2017 - 9:08 Répondre

    Pour ma Number4 qui a presque 6 mois je pense essayer la Diversification Menée par l’Enfant, qui correspond à ce que tu as fait au final.. à savoir des petits morceaux que l’enfant mange seul..ca permet de lui donner la meme chose que nous lors d’un repas en famille..on verra bien..

Réagir

Ton adresse mail ne sera pas publiée / Les champs obligatoires sont indiqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.