Baby Factory
La Fabrique.
  • Lifestyle37
  • Éducation35
  • Grossesse34
  • Santé34
  • Organisation29
  • 1 an et plus21
  • Accouchement18
  • Les premiers jours14
  • On a testé...14
  • 0-6 mois13
  • Développement11
  • Shopping11
  • Allaitement10
  • 6-12 mois10
  • 2-3 ans9
  • Alimentation9
  • Garde6
  • Couple6
  • Voyage6
  • Activités6
  • Scolarisation5
  • Concours3

Dis moi, comment tu gères la colère en public ?

à commenter ! • 4 min • • 29 Fév 2016

Voilà, tu y es, cette fois, c’est bien le tien. L’enfant qui se roule par terre au supermarché. Celui qui ne veut pas quitter le parc. Celui qui hurle pour ne pas aller se coucher. Celui qui crie « NON » quand tu lui demandes de dire « merci » à la boulangère. Celui qui fait une grosse colère.

C’est ton moment. Tu as vu tant de fois d’autres parents galérer, tu as compatis et, parfois, tu t’es un peu moqué. Il est même arrivé, tu dois bien le confesser, que tu penses qu’ils ne faisaient pas ce qu’il aurait fallu faire : trop laxistes, trop niais, trop tout.

Et t’y voilà à ton tour.

Tu te sens un peu misérable. Tu regardes les gens autour. Tu hésites à lui coller la fessée de sa vie mais en pleine rue c’est compliqué.

Tu voudrais te téléporter mais tu ne peux pas.

Moi j’ai décidé que ces petits instants, je les verrais comme la douce vengeance de l’univers pour les fois où j’ai ri des autres pauvres parents. Ça me réconforte un peu en plus, l’idée que les autres puissent parfois vivre pire que moi (oh ça va hein ! Genre t’as jamais pensé ça toi aussi…).

Mais alors, si nous sommes aussi nombreux à nous liquéfier secrètement, que faire ?

D’abord, il n’y a strictement aucune solution parfaite.

Si ta merveille est allongée par terre parce qu’elle ne veut pas quitter le square, peu importe ta solution, il s’agira de bricolage. Parce qu’il n’y a pas méthode infaillible pour gérer la colère de quelqu’un d’autre. Surtout si ce quelqu’un est encore petit et qu’il vit donc ses émotions à fond. Il se laisse submerger par la frustration, la tristesse, l’inquiétude. Et toi, tu n’es de toute façon pas dans sa tête avec lui. Alors de deux choses l’une :

  • Soit tu as du temps devant toi et tu peux attendre patiemment que l’enfant entende raison. Tu vas discuter beaucoup. Et, au bout d’un moment, il cèdera. Tu lui aura sans doute promis un truc en échange. Ou il sera fatigué. Ou, ce qui, je l’avoue, me paraît incroyable, tu auras réussi à le convaincre.
  • Soit tu es un chouia pressé et tu vas utiliser des méthodes un peu plus frontales : faire semblant de partir pour lui faire peur et qu’il te rattrape vitesse grand V, ou carrément le prendre dans tes bras et y aller.
  • Une dernière méthode consiste à ruser : tu détournes son attention de la colère que ton précieux est en train de faire. Ça marche souvent (mais pas toujours, bien évidemment).

Tu peux évidemment opter pour l’ensemble de ces solutions à la fois, les mixer entre elles, tenter l’une puis passer à l’autre… c’est toi qui vois.

Chez moi ça n’arrive pas très souvent, je me suis néanmoins déjà fait avoir dans les transports en commun et à l’Apple store (oublie l’Apple store : ils ont des tables pour les tout petits avec des Ipads pleins de jeux pour eux, tu le poses là et quand tu veux partir ton précieux ne veut plus décoller. Horrible). Dans les transports en commun je suis descendue et j’ai discuté. Ça a marché. Dans l’Apple store j’ai rusé en faisant semblant de lui courir après, ce qu’elle apprécie particulièrement. Ça a marché aussi. Mais je ne suis pas à l’abri qu’un jour ce soit beaucoup plus long.

Ensuite, on l’a déjà dit mille fois, mais oublie les gens qui te regardent.

Honnêtement, tu crois que la dame, là, dont le précieux est en train de remplir le sac à main de sable, elle a des leçons d’éducation à te donner ? Quelle solution tu crois qu’elle va utiliser pour le faire quitter le toboggan quand la nuit sera venue ?

Je ne sais pas pourquoi on croit toujours que les autres parents ont des pouvoirs magiques qui leur évitent d’avoir les mêmes ennuis que les nôtres.

Et sinon, vos méthodes miracles sont toutes les bienvenues !

Nous remercions au passage les mamans qui nous ont donné leurs astuces pour gérer la colère de leurs tout petits (par ici), elles sont testées et approuvées par Petite Chérie : elle a désormais un doudou qui vole à travers la pièce lorsqu’elle n’est pas contente et l’idée de crier très fort avec elle la fait mourir de rire à tous les coups ! Merci les mamans !

Être maman prend du temps, on publie quand on peut. Le mieux, pour te tenir au courant de la publication d'un nouvel article, c'est de nous donner ton mail dans le petit espace, là, tout en-bas. Tu peux aussi nous suivre sur Facebook, et dans ce cas c'est sans garantie que nos dernières tribulations apparaissent dans ton feed – mais on s'y marre bien quand même.

29 Fév 2016

Article Précedent

Article Suivant

Réagir

Ton adresse mail ne sera pas publiée / Les champs obligatoires sont indiqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.