Baby Factory
La Fabrique.
  • Éducation41
  • Lifestyle37
  • Santé36
  • Grossesse34
  • Organisation29
  • 1 an et plus21
  • Accouchement19
  • Les premiers jours15
  • On a testé...14
  • 0-6 mois13
  • Scolarisation13
  • Développement13
  • Shopping11
  • Allaitement10
  • 6-12 mois10
  • 2-3 ans9
  • Alimentation9
  • Garde7
  • Activités7
  • Couple6
  • Voyage6
  • Concours3

L’entrée à l’école maternelle : le sac à dos

15 réponses • 4 min • • 30 Août 2016

Voilà, on y est.

C’est l’entrée à l’école maternelle de Petite Chérie dans quelques jours.

Je suis UN PEU inquiète, là. Enfin, si on considère qu’envisager d’aller s’installer en Amazonie pour éviter la rentrée en maternelle veut dire ça, alors oui, je suis UN PEU inquiète. D’ailleurs je me maudis de t’avoir parlé de cette rentrée il y a tout juste un an de ça comme si c’était génial… je regrette ! C’est horrible en fait !!!

Il n’en demeure pas moins que pour éviter à ma fille de trimballer les névroses de sa mère, je prends sur moi. Tu me verrais lui expliquer à quel point la sieste dans des lits superposés, le déjeuner à la cantine et la gymnastique dans le préau, ça va être AMAZING !

J’aurais dû être actrice.

Bref, tout ça pour dire que pour être crédible dans mon rôle de maman hyper impatiente et parfaitement confiante, il a bien fallu préparer le jour J. J’ai donc muni ma merveille merveilleuse d’un kit complet de première rentrée.

Je te présente donc le sac à dos de Petite Chérie pour la rentrée en maternelle !

Déjà, on a choisi un sac à dos.

Comme je ne voulais pas me retrouver à trimballer la tête de Dora, de Peppa ou d’Anna, j’ai choisi seule, sans Petite Chérie. Ceci dit, libre à toi de faire plaisir à ton précieux. Pense juste que tu vas voir ce sac traîner dans ton salon pendant presqu’une année… Et sérieusement, déjà que depuis des mois je me coltine la chanson « je voudrais un bonhomme de neige » et, surtout, ce claquement de langue insupportable censé mimer les heures qui passent… c’est pas pour voir la tête de la princesse en format A4 sur mon canapé.

Je t’ai trouvé quelques exemplaires plutôt jolis :

IMG_1504IMG_1505IMG_1506

[Dans l’ordre, Petite pan, Kickers pour Monoprix et Easpack]

Pour remplir le joli sac de mademoiselle, j’ai misé sur ce qui me semble indispensable :

Une petite tenue de change « au cas où ».

Culotte, legging, chaussettes, sweat/ t-shirt. De quoi être au propre en cas de petit ennui. De quoi aussi lui éviter de devoir porter une tenue prêtée par l’école… mais je ne critique pas, ça peut toujours servir.

Des chaussons, obligatoires.

Je ne sais pas pourquoi on veut absolument mettre les maternelles en chaussons. Je ne mets pas mes charentaises en arrivant au bureau et même les maitresses ne sont pas en chaussons. Alors pourquoi diable ?! Mais gardons notre énergie pour d’autres combats : chaussons pour tout le monde !

Deux paquets de kleenex.

Je sais bien qu’il y a peu de chances qu’elle les utilise quand elle en aura besoin mais moi ça me rassure d’en mettre dans son sac. Et si deux paquets de mouchoirs suffisent à me rassurer, je vais quand même pas m’en priver ;

Doudou, qui n’est là que pour la sieste.

Et comme doudou sera sans doute abandonné dans une caisse à l’entrée de la classe, avec plein de doudous dégoutants (oui, les doudous des autres sont toujours plus dégoutants que le tien, ça paraît évident), j’ai prévu une petite pochette pour ranger le nôtre.

Et un talkie-walkie pour parler avec maman.

Nan, je déconne. Même si ça devrait être autorisé si tu veux mon avis.

Tout ceci, ainsi que les chaussures, les gilets et les manteaux sont munis d’une étiquette avec le nom et le prénom de Petite Chérie. Je t’ai présenté içi les étiquettes A-qui-S et je dois dire que je suis toujours très satisfaite de cette marque.

Je pense qu’avec tout ça elle est parée pour ses journées à l’école, mais si tu penses à autre chose, dis le moi, on complètera la liste pour les parents comme nous, qui font leur première rentrée à l’école maternelle (enfin leur deuxième, mais en beaucoup plus stressant et avec beaucoup plus de larmes que pour la première).

Et dans la poche de son gilet j’ai rajouté une barrette.

Et un paquet de mouchoirs.

Être maman prend du temps, on publie quand on peut. Le mieux, pour te tenir au courant de la publication d'un nouvel article, c'est de nous donner ton mail dans le petit espace, là, tout en-bas. Tu peux aussi nous suivre sur Facebook, et dans ce cas c'est sans garantie que nos dernières tribulations apparaissent dans ton feed – mais on s'y marre bien quand même.

30 Août 2016

Article Précedent

Article Suivant

Réactions

  1. E

    Ebea 30 Août 2016 - 11:23 Répondre

    Wouah…. je pense que Petite Chérie ne manque absolument de rien !
    Je dirais même qu’elle est sur-équipée, mais je peux tout à fait comprendre ton angoisse de future-maman-en-maternelle.
    De mon côté, j’avais également choisi moi-même son petit sac à dos riquiqui… pour les mêmes raisons que toi, hors de question de me taper Dora ou Minnie tous les jours (ici, c’est réservé aux éventuels pyjamas ou culottes que mamie a bien voulu lui offrir !)… mère indigne que je suis!!!
    Par contre son sac ne contenait que son doudou, idem, pour la sieste. Et encore, nous aurions pû nous passer du sac à dos, chaque porte-manteau de l’enfant étant équipé d’un petit pochon en tissu prévu pour ranger le fameux doudou ! Pour la tenue de change, ma fille n’est rentrée qu’une seule fois vêtue d’un jogging trop grand, environ 4 ourlets à chaque jambes, j’ai beaucoup ri. Je ne pense sincèrement pas que la maitresse va se faire ch*** à vérifier dans son cartable si maman a prévu tout ça! Pour les chaussons… c’est la première fois que j’entends ça… je vais soumettre l’idée à mon patron dès demain, moi aussi je veux rester en charentaise. Et les Kleenex… maman en aura bien plus besoin que Petite Chérie, non?!? L’école nous demandais à la rentrée 2 boites de mouchoirs, comme ça ils faisaient un stock en début d’année et une boîte était toujours à la disposition des enfants dans la classe. Les étiquettes sur les vêtement c’est cool (commandé chez Signoo ici, top aussi!), j’en ai perdu des gilets ces 3 dernières années !
    Bon en tout cas, bon courage pour cette rentrée pleine d’émotions, nos petits moineaux s’envolent, mais tu vas voir, le changement et les progrès sont juste impressionnant en tout juste quelques semaines!
    • J

      Juliette 30 Août 2016 - 11:39

      Oui il paraît que les enfants changent beaucoup et rapidement ! J’espère qu’on ne va pas trop me l’a changer parce qu’elle est parfaite 😬 !
      Je vais garder le change parce qu’elle n’est propre que depuis très peu de temps alors on ne sait jamais mais en te lisant je me dis que s’il n’y a pas d’accident pendant quelques semaines je le retirerait sans doute du sac !
      Merci de ton conseil ! Je vous raconterait tout ça vendredi !
  2. J

    Julie 30 Août 2016 - 1:24 Répondre

    Tu as bien évidemment mis les MAGNIFIQUES chaussons Peppa Pig pour l’école ?
    • J

      Juliette 30 Août 2016 - 2:52

      J’hésite ! 😬 Au moins ils ne seront plus chez moi !
    • F

      FOXKLER 30 Août 2016 - 3:51

      ahahah oui, comme ça tu t’en débarrasses subtilement (ça traîne pas chez toi) et elle sera hyper contente de les avoir quand même !
    • J

      Julie 30 Août 2016 - 4:26

      Par contre tu les verras matin et soir les chaussons…
    • F

      FOXKLER 30 Août 2016 - 4:44

      on peut pas les laisser à l’école ? ou dans le sac à dos ?
    • J

      Julie 30 Août 2016 - 5:34

      Si si ils restent à l’école, mais il va falloir les mettre et les enlever à vos merveilles le matin et le soir.
      On ne vous a sûrement pas prévenues, mais oh surprise, ce qu’elles font toutes seules en 2 secondes à la maison va mettre 10 minutes à l’école. Et comme vous ne serez jamais en retard pour aller travailler puisque, comme toute merveille qui se respecte, les vôtres seront hyper réactives à tout ce que vous leur aurez déjà demandé avant de partir pour l’école, vous aurez tout le temps de les regarder de très loin (et donc sans voir Peppa Pig) enfiler leurs chaussons toutes seules.
      Ah ah ah ah (rire lugubre d’une maman d’un plus grand qui a failli finir un nombre de fois incalculable accroché au porte manteau dans le couloir de l’école).
  3. F

    FOXKLER 30 Août 2016 - 3:55 Répondre

    j’ai ri sur les chaussons, ça serait trop bien ! Mais sur le principe, je pense que c’est surtout pour qu’ils dégueulassent pas toutes la classe / dortoir / ou autre lieu de vie si jamais il a plu.

    et sinon « et, surtout, ce claquement de langue insupportable censé mimer les heures qui passent… » Liam le fait ce petit claquement, à chaque fois qu’il voit ce passage, et je trouve ça trop chouchou ! ^_^

    Des bisous et courage ma Ju’. D’ailleurs Mixa, il la vit comment la future rentrée de sa merveille ?

    • J

      Juliette 30 Août 2016 - 4:20

      Alors le papa est fidèle à lui même : « je vois pas pourquoi tu t’inquiètes, Petite Chérie est parfaite, tout le monde va l’adorer et ça va rouler ».
      Mais il a quand même posé sa journée…
    • F

      FOXKLER 30 Août 2016 - 4:45

      héhé, je n’en attendais pas moins !
      je ne me fais pas de soucis pour elle, elle sait y faire, je me posais plus la question des parents hihi
  4. C

    Claire 30 Août 2016 - 5:31 Répondre

    Si tu veux mon avis, mon p’tit lapin, le DOUDOU : prévois le en double et mets y tes coordonnées dessus (nom et n° de tel)… Ma petite soeur a perdu doudou en rentrant de l’école et elle a mis un certain temps à s’en remettre, on ne l’a jamais retrouvé…
    • J

      Juliette 30 Août 2016 - 5:47

      J’ai une chance exceptionnelle : Petite Chérie accepte à peu près tous les doudous. Elle a trois différents sur lesquels on tourne mais en cas d’oubli elle accepte les substituts ! Une chance !
      Mais le conseil est plus qu’opportun ! J’ai bien pensé à étiqueter celui qui sera l’élu pour rester à l’école !
  5. o

    oops 01 Sep 2016 - 1:18 Répondre

    Ah là là, quel bon souvenir, l’entrée en PS de mon aînée… Elle rentre au CP, cette année ! (écris avec la larme à l’oeil…)
    Ma cadette y est passée l’année dernière ; petite dernière attendra 2018.
    En tant que vétérante (je prends une claque, là…), voici mes petites remarques :

    1/ Par principe (éducatif, mais aussi par éthique personnelle), je ne triche pas avec mes émotions. Si je suis triste ou que j’ai peur, je le dis à mes filles. De toute façon, elles sont bien plus douées que moi en langage non-verbale (comme tous les enfants), donc cacher mes peurs est pire que tout : elles sentent que quelque chose cloche, ne savent pas quoi, se sentent en insécurité ; petits, les enfants sont justes insupportables, poussent à bout pour libérer la tension chez les parents et plus grands, ils mentent, comme nous, pour cacher leurs peurs et nous faire croire que tout va bien (et ça, vraiment, je ne veux pas !).

    Bref, moi je joue franc jeu :
    > j’explique ce que je sais, et ce que je ne sais pas :
    les toilettes et les lavabos sont à ta taille, il y 2 adultes dans la classe (maitresse + atsem), il y aura plein d’autres enfants, tu feras plein d’activités très variées, il y a un coin dinette, un coin lecture, etc. Mais je ne sais pas si tu trouveras une super-copine le premier jour, si tu t’entendras bien avec ta maitresse, si ton lit sera confortable…
    > ce qui m’enthousiasme en faisant le tri pour moi / pour toi :
    – tu vas découvrir plein de nouvelles personnes, de nouveaux jeux, apprendre plein de choses que je ne connais peut-être pas comme des nouvelles chansons… et tu me les raconteras, hein ?
    – je vais pouvoir re-travailler / avoir plus de temps pour m’occuper de moi et préparer des activités que nous ferons ensemble, etc (mes filles adorent que je leur prépare des plateaux montessori / reggio… et crisent quand il n’y a pas de nouveauté pendant trop longtemps !)
    > ce qui me faire peur en faisant le tri pour moi / pour toi :
    – il y a des plus grands qui peuvent te faire mal sans le vouloir / exprès (bon, vue le format de mes files, c’est plutôt « tu feras bien attention aux plus petits, hein, c’est chacun son tour au toboggan !! »), ce sera sûrement bruyant, les maitresses ne font pas toujours des câlins si elles t’ont disputées, et il y a des punitions (qui n’existent pas chez nous).
    – tu va changer, grandir, et même si c’est normal, ça me fait bizarre, car pour moi tu es née hier ! ça me rend nostalgique en repensant au petit bébé que tu étais !

    NB : J’essaie toujours de partir de l’enfant, de ses peurs, qui ne sont pas les miennes évidemment, et différentes d’un enfant à l’autre dans une fratrie). Je raconte les miennes « de quand j’étais petite », mais on demande aussi aux tatas / tontons / enfants plus grands de l’entourage : c’est chouette, chacun a des souvenirs différents !
    L’avantage, c’est qu’on peut discuter et trouver ensembles différentes solutions aux problèmes éventuels. Ça donne de la ressource aux enfants et leur évite des mauvaises surprises. Car imaginons qu’on leur dépeint un monde de bisounours, et que ça ne se passe comme ça pour eux. Que peuvent-ils penser à par « je suis nulle, je ne me sens pas comme maman m’a dit» ou « ma maman m’a menti » ou « comme vais-je m’en sortir »?

    Voici quelques solutions qu’on a trouvées pour ma grande, qui ne connaissait personne puisqu’on avait emménagé en juin. On avait donc vraiment anticipé la discussion sur la rentrée à l’école, et elle avait principalement 2 peurs :
    – ne pas avoir de copains : on est allé au parc presque tous les jours durant l’été, et j’ai sondé tous les petits pour connaître leur âge pour inviter à la maison les « troizans ». Bingo, elle s’est liée d’amitié avec une minette qui s’est retrouvée dans la même classe. Du coup, elles sont parties bras-dessus, bras-dessous, sans même nous faire un bisou ! 😀 (c’est moi qui aurait eu besoin d’un bisou, en fait !). Elle connaissait plus de la moitié de la classe, donc elle était ravie de sa rentrée !
    – manque de câlins-de-maman-quand-je-suis-triste : un petit cœur dessiné sur son poignet et sur le mien – le même, en rouge, avec pois). Et plein de bisous magiques dans la poche, et aussi dans celle de la maitresse et de l’atsem. Et dans la petite poche du sac-à-dos ! Certaines mettent un mouchoir en tissu aspergé de leur parfum, j’adore l’idée aussi !

    2/ Les chaussons, c’est pour une question d’hygiène et pour jouer confortablement au sol. Il y a en effet souvent un garage, des jeux de constructions, un tapis dans le coin lecture… Essayez de vous vautrer au sol avec des semelles rigides : l’horreur ! Et imaginez le carnage si un lutin a eu la bonne idée de mettre le pied dans la bouse qui est évidemment toujours pile devant le portail… sur 30 gosses, ça arrive forcément au moins une fois par jour !!!

    3/ Pour le sac-à-dos : sur alittlemarket.com ou etsy, plein d’alternatives madeinlocal en tissu , ça change des trucs en plastique marketés !

    4/ Bon, c’est pour les plus grands, mais comme je suis RAVIE de ma commande de fournitures écolos pour la rentrée en CP, je donne le lien : unbureausurlaterre.com
    Histoire de participer un peu à la dépollution des salles de classes !
    http://www.maxisciences.com/%E9cole/encore-trop-de-polluants-dans-les-cartables-des-enfants_art26393.html

    5/ A part quelques bricoles, je ne marque pas les affaires (pas les vêtements, et juste les cahiers qui ressemblent à ceux des autres). Et quasi rien n’a été perdu (à part des élastiques à cheveux / barrettes et quelques gants). Trop flemmarde ? Heu, non, plutôt pragmatique : mes filles savent très exactement quelles sont leurs affaires, et ce très tôt (comme tous les enfants, non ?). Petite dernière, 18 mois, sait très bien quelles sont ses chaussures, celles de ses soeurs, et les miennes. Au parc, si un autre petit s’avise de ramasser ses lunettes ou sa casquette, elle lui hurle « aaaa moiaaaaaa » ! Comme je les habille léger (pas 2 gilets et 3 pulls au-cas-où), elles ne se déshabillent pas, et dispersent assez peu leurs affaires. Et comme je les habille principalement à la recyclerie, au pire, c’est pas bien grave… (bon, OK, un peu flemmarde… Mais les maitresses me pardonnent car je ne dispute ni mes filles ni l’équipe péda s’il manque un truc ! :D)

    • J

      Juliette 01 Sep 2016 - 2:40

      Trop de bons conseils !! Merci beaucoup ! J’avoue que j’ai bien ri en imaginant ta toute petite hurler « à moiaaa ! » Au parc !!
      Je suis tellement d’accord avec le fait de ne pas inventer une situation idyllique ou de ne pas répondre à des questions so tu ne sais pas comment ça se passe dans ladite école.
      Pour les émotions, je ne fonctionne pas de la même manière que toi mais nos objectifs se rejoignent : nous voulons rendre les choses les plus confortables possibles pour nos enfants, et quelque chose me dit que pour le moment on ne se débrouille pas trop mal !

Réagir

Ton adresse mail ne sera pas publiée / Les champs obligatoires sont indiqués *