Baby Factory
La Fabrique.
  • Lifestyle37
  • Éducation35
  • Grossesse34
  • Santé34
  • Organisation29
  • 1 an et plus21
  • Accouchement18
  • Les premiers jours14
  • On a testé...14
  • 0-6 mois13
  • Développement11
  • Shopping11
  • Allaitement10
  • 6-12 mois10
  • 2-3 ans9
  • Alimentation9
  • Garde6
  • Couple6
  • Voyage6
  • Activités6
  • Scolarisation5
  • Concours3

Bébé en siège : qu’est-ce que la version par manœuvre externe ?

6 réponses • 4 min • • 20 Juil 2015

Normalement (ah, comme cet adverbe ne signifie rien en réalité !) un bébé, pendant la grossesse, ça se met la tête en bas, paré pour le décollage. C’est la position dite « céphalique » adoptée par 95 % des bébés. Cette position ne pose pas de problème particulier.

Mais Petite Chérie est une sportive. Elle ne cesse de le démontrer depuis plus d’un an et demi maintenant. Enfin plus, rapport au fait que dans mon ventre, déjà, elle faisait preuve de souplesse.

Elle avait choisi la très pratique position du siège décomplété.

Quoi, tu te demandes ? Un siège décomplété. Je t’explique. Ton bébé peut, au gré de sa fantaisie et de la place dont il dispose, décider de s’installer la tête en haut. Dans tes côtes donc. C’est la position du bébé dit « en siège ». 4% des bébés s’y adonnent, les petits malins.

S’il est assis en tailleur on parle de « siège complet », et si ses jambes sont dépliées le long de son corps, avec ses pieds au niveau de son visage, c’est un « siège décomplété ». Si tu veux prendre un énorme coup de vieux direct, tente de reproduire cette dernière position.

Il est également possible que bébé se complaise en travers de ton utérus, donc à l’horizontale en fait. Ils sont environ 1 % dans ce cas et tant mieux parce que j’ai cru comprendre que cette position est en général associée à un cordon ombilical court, un placenta bas, un excès de liquide amniotique ou encore une malformation de l’utérus. Que du fun, quoi.

Quand ta merveille est en siège ou en travers, les médecins peuvent tenter de l’aider à se retourner afin qu’il ait la tête en bas.

C’est la version par manœuvre externe.

Pourquoi ?

Pour éviter une césarienne. En effet, lorsqu’un bébé ne se présente pas par la tête, un accouchement par voie naturelle n’est pas toujours envisageable.

Pas possible pour les sièges complets ou les bébés en travers.

Pas possible non plus pour un tas de raisons médicales, et peu pratiqué dans les structures privées (parce que ça fait peur !).

Possible pour les sièges décomplétés mais, d’abord, il faut que ton bassin soit suffisamment large pour lui permettre de passer. Une radio le confirme. Ensuite, s’il est techniquement possible de le faire passer, il s’agit d’un accouchement très encadré, qui se déroule dans un bloc opératoire en raison d’un risque important de passer en césarienne en cours de travail. Ce type d’accouchement n’est pas interdit en France (contrairement à beaucoup d’autres pays), mais seuls les grands hôpitaux le pratiquent. Personnellement on m’a laissé le choix, ce qui est obligatoire, puisque c’est l’une des rares situations pour laquelle c’est toi qui choisis ou non de recourir à une césarienne.

Comment ?

Autour de la 37ème semaine d’aménorrhée, on te fait une écho pour vérifier où se trouve le bébé. Le médecin enfile ses plus beaux gants et place l’une de ses mains sous les fesses du bébé et l’autre sur sa tête. Il n’a pas les mains à l’intérieur de toi, soyons d’accord, il tient le bébé en posant ses mains sur ton ventre. Il fléchit la tête du bébé vers le bas et tente de remonter ses fesses pour le faire basculer.

Tu veux la vérité vraie ? Ça fait ultra mal.

Ceci dit cela ne dure que quelques minutes.

En gros, ça fonctionne une fois sur deux. Evidemment pour moi ça n’a pas fonctionné, mais je pense que ça se tente. J’ai entendu dire que parfois cela se fait aussi sous monitoring pour vérifier le cœur du bébé et d’éventuelles contractions et que certains médecins te donnent un comprimé pour assouplir ton utérus. Apparemment ça dépend des cas.

J’ai tenté l’acuponcture. Pas marché.

J’ai marché à quatre pattes dans mon salon. Pas marché.

Maintenant que je connais Petite Chérie, je sais pourquoi : autant de caractère dans si peu de kilos ça laisse perplexe.

Et pour la petite histoire, j’ai pas tenté l’accouchement naturel qui, avec un bébé dans cette position et une future maman épuisée de nausées, de diabète et d’un suivi très lourd, est un risque inutile.

Et vous, manœuvre externe ou pas manœuvre externe ?

Être maman prend du temps, on publie quand on peut. Le mieux, pour te tenir au courant de la publication d'un nouvel article, c'est de nous donner ton mail dans le petit espace, là, tout en-bas. Tu peux aussi nous suivre sur Facebook, et dans ce cas c'est sans garantie que nos dernières tribulations apparaissent dans ton feed – mais on s'y marre bien quand même.

20 Juil 2015

Article Précedent

Article Suivant

Réactions

  1. M

    Marie 29 Mar 2016 - 10:51 Répondre

    Ah ha ! Je revis presque mon histoire! Une petite têtue, qui n’a pas bougé un orteil avec l’acupuncture. J’ai tenté la version à l’hôpital, elle nous a laissé remonter son petit popotin à côté de mon foie mais à littéralement mis toute son énergie à nous empêcher de lui diriger la tête en bas…. Oui, ça n’est pas une partie de plaisir ( en particulier si elle décide de rester en travers pendants plusieurs heures après) mais la gyneco qui a pratiqué la version était vraiment douce et ça n’a pas duré bien longtemps.
    Au final, j’ai été déclenché pour tenter un accouchement voie basse à mon terme et, à 2 cm du but, ma petite suzie s’accrocha désespérément à mon estomac pour que 3 heures plus tard, j’entende son premier son au bloc opératoire.
    Je suis aujourd’hui satisfaite d’avoir tout tenter pour la tourner, pour la voie basse, mais je crains que bébé 2 ( en cours de fabrication) ne fasse la même chose…. Oui, plus de risque d’avoir un bébé siège lorsqu’on en a eu un!! Aie aie aie!!!!
    • J

      Juliette 29 Mar 2016 - 11:04

      Comme toi, je conseillerai aux futures mamans de tenter la manœuvre : si quelques minutes de douleur peuvent éviter une césarienne, pourquoi pas ?
      Et sinon, je ne savais pas qu’après un premier bébé en siège il y avait plus de risque que ce soit pareil pour le second… Pas pour tout de suite alors !! Tu nous diras pour ton bébé 2, hein ! (j’aime beaucoup le « en cours de fabrication », ça fait très artisanal, genre « ça prend du temps parce que je le fais moi-même voyez-vous ! »).
  2. C

    Camille 23 Mar 2017 - 5:24 Répondre

    J’arrive un an après la bataille mais j’ai accouché de ma première merveille il y a un mois!
    Elle était en siège mais j’ai refusé la manœuvre externe quand j’ai su que mon bassin était suffisamment large pour qu’elle passe en voie basse!
    J’avais entendu des choses très négatives sur la version et je ne voulais pas le vivre!!

    J’ai fait confiance à mon gynéco qui était très serein pour la voie basse et ça s’est très bien passé d’ailleurs, et très rapidement!
    Mais mon bassin n’aurait pas permis la voie basse, je pense que j’aurais tenté la version pour éviter la césarienne!!!

    • J

      Juliette 23 Mar 2017 - 7:07

      Félicitations ! Il y a beaucoup de choses fausses qui se disent sur la version, avouons le ! Après tout dépend du siège de ton bébé, certaines positions engendrent des accouchements par voie basse assez sportifs !
      Mais l’important c’est que tout ce soit bien passé pour toi : profites bien de ces premiers moments précieux !
  3. I

    Isabelle 29 Juin 2017 - 9:05 Répondre

    Pareil, j’arrive un peu tard, mais je voulais faire part de mon expérience aussi.
    Ma petite louloute s’est mise en siège assez rapidement et n’a pas voulu changer de position après. Ça me faisait vraiment peur de devoir recourir à la césarienne et en même temps j’avais peur d’un accouchement par voie basse avec le bébé dans cette position. Du coup, je me suis renseignée au maximum pour avoir plein de retours.
    Je n’ai pas tenté la version car une amie m’en avait parlé et dit que ça faisait horriblement mal. Par contre, j’ai testé l’acupuncture. C’était sympa mais ça n’a pas eu le résultat escompté malheureusement…
    Après radio du bassin, la gynéco était OK pour la voie basse. Donc je m’apprêtais à un accouchement type « normal » et puis le jour J, après pas mal de contractions et être arrivée à dilatation totale, le cordon s’est présenté en premier…
    Finalement ça a été une césarienne en urgence pour moi. L’opération s’est bien passée et je savais qu’il y avait beaucoup de chances pour que ça finisse de cette manière donc je n’ai pas été trop déçue de ne pas accoucher par voie basse.
    Ce qui est un peu dommage malgré tout c’est qu’avec la césarienne, mon chéri n’a pas pu assister à l’accouchement et que j’ai du attendre avant de pouvoir les retrouver dans la chambre. Mais la petite va bien, c’est le principal !

    Maintenant pour le deuxième, je re stresse. La césarienne bof bof… L’accouchement par voie basse: l’inconnue !

    En tout cas merci pour ton retour à toi et plus globalement pour tes articles qui sont des mines d’informations. Tes témoignages sont toujours intéressants et j’aime beaucoup la façon dont tu racontes. 😉

    • J

      Juliette 29 Juin 2017 - 10:41

      Olala ces compliments, je suis toute gênée !
      Pour la version, je dirais qu’il faut se mettre d’accord avec le praticien : on lui demande de ne pas insister s’il sent une résistance de la merveille. On se met d’accord pour ne tenter que 2-3 minutes et on lui demande comment respirer correctement.
      C’est vrai que c’est douloureux, mais ça peut valoir la peine dans le cas où cela fonctionnerait.
      Quoiqu’il arrive il faut faire comme on le sent. Pas la peine de se contraindre inutilement !

Réagir

Ton adresse mail ne sera pas publiée / Les champs obligatoires sont indiqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.