Baby Factory
La Fabrique.
  • Éducation41
  • Lifestyle37
  • Santé36
  • Grossesse34
  • Organisation29
  • 1 an et plus21
  • Accouchement19
  • Les premiers jours15
  • On a testé...14
  • 0-6 mois13
  • Scolarisation13
  • Développement13
  • Shopping11
  • Allaitement10
  • 6-12 mois10
  • 2-3 ans9
  • Alimentation9
  • Garde7
  • Activités7
  • Couple6
  • Voyage6
  • Concours3

Non, pas de numéro 2 pour le moment, merci…

11 réponses • 4 min • • 28 Avr 2016

La question, fameuse, du numéro 2.

Les mois qui ont suivi notre mariage, comme tout le monde, nous avons été assaillis par les « et alors ? C’est pour quand le bébé ? ». Question que nous évacuions d’un très élégant « Ça ne marche pas ». Souvent les gens s’excusent et ça s’arrête là. Je te passe ceux qui ont une solution pour toi.

Puis Petite Chérie est née. Et quasiment instantanément, nous avons découvert une nouvelle attente de la communauté : « C’est pour quand le deuxième bébé ? ».  Et bien en fait…

En fait c’est pas pour tout de suite. Ben non.

Parce que la grossesse ne m’a pas laissé un souvenir impérissable.

Et quand je dis ça, on me répond que c’est « un mauvais moment à passer » (9 mois quand même, le mauvais moment) et que « toutes les grossesses ne se ressemblent pas » (sauf que je me sens moyennement capable de tenter pareil ou pire en fait…). Pas de quoi me convaincre.

Et honnêtement, se lancer dans une nouvelle grossesse quand ton corps est à peine remis de la première, ça peut être chaud !

Aussi parce que Petite Chérie prend beaucoup, beaucoup de place/ temps/ énergie.

Ne te méprends pas, hein, c’est génial. Mais je ne suis pas certaine de vouloir passer le temps qu’il me reste à changer d’autres couches, à donner d’autres biberons, à essuyer un autre nez. Même si je l’aime aussi. Deux tout-petits en même temps, c’est, pour moi, presque du sacrifice. Et je suis pas cap’.

Parce que j’ai un boulot.

Et que si je fais un deuxième bébé maintenant, je perds tout le travail fait depuis la naissance de Petite Chérie. J’ai travaillé dur pour décrocher un poste qui me plaît et, clairement, si je pars plusieurs mois, je passe à côté de projets intéressants. C’est un choix…

Parce que je me fiche de l’écart d’âge entre mes enfants.

Est-ce que quelqu’un ici croit VRAIMENT que je vais faire un bébé pour que mes enfants aient peu d’écart, tout en ayant conscience qu’a priori, même avec 9 mois d’écart ils peuvent tout à fait se détester quand même ?! C’est comme de dire « j’ai fait un deuxième pour que le premier ne s’ennuie pas ». C’est absurde.

Parce que l’argument « tant que tu es dedans, fais un deuxième, tu seras débarrassée » me laisse sceptique.

Sans blague. Avoir un bébé tout neuf serait donc un moment difficile et certaines personnes semblent considérer que puisque c’est difficile, mieux vaut les enchaîner. Il paraîtrait même que ce serait difficile de se remettre à changer les couches si tu laisses trop d’années passer. Sauf que déjà, toutes les mamans autour de moi pensent que non, ce n’est pas difficile de s’y remettre. Et, ensuite, les mamans que je connais qui ont fait deux bébés rapprochés ne m’ont jamais dit que c’était pour se prendre la tête un bon coup avant de pouvoir enfin vivre leur vie.

Parce que, par-dessus-tout, faire un bébé est une question d’envie.

Sois tu en as envie, sois tu n’en as pas envie, ou, du moins, pas tout de suite. Et cette raison se suffit à elle seule, nan ? Faut croire que pour certaines personnes, non. Pour certaines personnes c’est un savant calcul au mois près. Et cette manière de penser m’est complètement étrangère. Alors pour le moment, Petite Chérie va profiter seule de ses parents et inversement. Et quand l’envie viendra, je promets de venir te raconter mes galères forcément inévitables.

Mais peut-être que je ne serais jamais que la maman de Petite Chérie. Et dans ce cas, je suis comblée d’avoir la chance immense d’être la maman d’une petite fille qui semble avoir été inventée pour moi.

Ce qui est certain, c’est que quand je réponds que je ne ferrais pas de deuxième bébé tout de suite alors que Petite Chérie a déjà presque 2 ans et demi (cette ado, quoi !), je vois bien ces regards méfiants.

Mais je m’en moque.

Je me demande si pour toi, un bébé c’est comme pour moi, une question d’envie, ou si tu vois l’arrivée d’un bébé comme un savant mélange d’envie et de raison (ce qui est aussi parfaitement légitime !) ? Dis moi !

Être maman prend du temps, on publie quand on peut. Le mieux, pour te tenir au courant de la publication d'un nouvel article, c'est de nous donner ton mail dans le petit espace, là, tout en-bas. Tu peux aussi nous suivre sur Facebook, et dans ce cas c'est sans garantie que nos dernières tribulations apparaissent dans ton feed – mais on s'y marre bien quand même.

28 Avr 2016

Article Précedent

Article Suivant

Réactions

  1. L

    Lucas3008 28 Avr 2016 - 10:47 Répondre

    Je te rejoins totalement ! Parce que les 2 ans d’écart entre notre 1e et le 2e qui doit arriver en octobre était un choix mais avant tout une envie ! Pas question d’écart, de couches à changer, ou de les faire « dans la foulée pour être tranquilles » non juste on en a eu envie, on en a longuement discuté, et on s’est dit « tiens pourquoi pas ? » c’est tout !

    J’ai eu pas mal de remarques de « 3 ans c’est l’idéal pour l’écart ! » (oui ça se fait sur commande ! -quoique je suis tombée enceinte de suite, mais je suis extrêmement chanceuse-) ou « après la naissance, enchaîne-les tu seras tranquille ! » (je ne ferai pas d’enfant si je voulais de la tranquillité, oui soyons honnête, en tant que maman déjà, ça nous fait du boulot, de la fatigue -et surtout plein plein de bonheur et de tendresse- mais quand même c’est éreintant !).

    Personne ne nous a cru quand nous avons annoncé l’arrivée du deuxième, pourtant tout le monde était au courant… Bref, je pense que c’est un choix des parents de ne pas avoir d’enfant/d’avoir un autre enfant… Que ça soit jamais ou tout de suite, dans 1 an ou dans 10 ans, au final, qu’est-ce que ça peut bien leur faire sachant que ce ne sont pas eux qui les élèveront ?

    Toujours dans la curiosité ces gens quand même !

    • J

      Juliette 28 Avr 2016 - 11:32

      Exactement ! Et puis il n’y a pas d’écart idéal, l’idéal c’est quand les parents se sentent bien avec leur choix !
      J’avais déjà entendu le coup de « 3 ans c’est l’idéal », et honnêtement, je ne vois pas où les gens ont été pêcher ça. La seule explication c’est que ça permet un congé maternité et donc peut-être un peu plus de disponibilité pour l’entrée en maternelle du grand, mais ça me paraît un peu léger comme raison de faire un bébé !
    • L

      Lucas3008 28 Avr 2016 - 12:27

      Je pense que les 3 ans viennent sûrement soit du congé parental, soit de l’entrée à l’école du 1e qui permet une plus grande disponibilité pour le 2e… Mais quoiqu’il en soit, je suis d’accord avec toi, l’idéal c’est surtout quand les parents sont prêts à accueillir un autre enfant !
  2. J

    Julie 28 Avr 2016 - 11:37 Répondre

    Tes arguments me paraissent tout à fait valables :
    Le souvenir pas impérissable de la grossesse.
    Je ne peux que valider. J’ai trouvé ça (très TROP) long. Douleurs, fatigue, nausées… non vraiment… pas envie de remettre ça. J’arrive à ramasser toute seule ce que je fais tomber par terre et je respire enfin normalement. Le bonheur.
    Et une nouvelle césarienne ? Sans façon ! J’ai trouvé ça brutal comme naissance (faut dire que mon 1er accouchement (par voie basse) s’était déroulé à la perfection).

    Le temps, l’énergie tout ça tout ça
    Valide également et c’est loin d’être fini, Petite Chérie n’a que 2 ans 1/2.

    Le boulot
    Pas faux non plus. Dans ta situation ce n’est effectivement pas le moment d’annoncer un 2ème congé mat.

    L’écart d’âge entre les enfants
    J’ai moins d’un an d’écart avec ma petite soeur et on a passé environ 15 ans à se taper dessus (on a arrêté quand elle est partie suivre sa scolarité dans le sud). Le rêve non ?

    Tant que tu es dedans blablabla tu seras débarrassée
    Euh oui… mais non…
    Déjà, même 11 ans après on s’y remet très bien (même à 2h du mat avec un seul oeil ouvert). Bain, biberon et changement de couches entièrement maîtrisés par maman (papa découvre on va lui laisser un peu de temps pour automatiser les gestes et gagner en rapidité.)
    Et puis tu n’est pas encore à l’abri des réveils nocturnes de Petite Chérie. Fait confiance à un potentiel numéro 2 pour se réveiller en décalé par rapport à sa grande soeur.

    Un bébé c’est une question d’envie
    Complètement d’accord ! Si tu n’en as pas envie il ne faut pas le faire (maintenant – l’envie viendra peut êtreplus tard ou pas).

    Et puis surtout C’EST VOTRE CHOIX. Les amis, la famille et les relations sont biens gentils, mais c’est vous qui gérez. Ils ne seront pas là la nuit, pendant les grippes et les gastro et la crise d’adolescence… donc… Chacun fait ce qu’il veut (et ce qu’il peut).

    Moi perso, à 37 ans (et chéri 39) je vais m’arrêter là (et chéri est d’accord, ça tombe bien !).
    Choupinette n’a que 19 jours et son frère 11 ans mais une 3ème grossesse c’est non pour moi. On attend avec impatience que Choupinette fasse ses nuits – surtout moi en fait – et on y croit elle en a déjà fait une.

    Je les aime très fort mes 2 bébés d’amour (oui le pré-ado est encore mon bébé d’amour) mais il n’y aura pas de 3ème. C’est comme ça et nous le vivons bien.

    Question débile suivante ?

    • J

      Juliette 28 Avr 2016 - 12:28

      Bon, ben tout pareil, quoi !
      Pour la question suivante que personne ne s’inquiète, on a plein, plein, plein d’idées !
  3. E

    Emilie 28 Avr 2016 - 1:57 Répondre

    Tout à fait d’accord! Et y en a marre de cette pression extérieure et de ces questions relou! On fait comme on veut et quand on en a envie – si un jour on en a envie! Non mais!
    • J

      Juliette 28 Avr 2016 - 2:23

      Vouiiiiii !! Pour le coup ce n’est pas tant qu’on me pose la question qui m’embête, que l’idée que parce que j’ai déjà un bébé, je dois en faire d’autres là, tout de suite, sans me demander si j’en ai envie ou non !
  4. B

    Barbara 28 Avr 2016 - 3:08 Répondre

    3 ans, c’est peut-être le temps que met notre cerveau à « oublier » les désagréments de la grossesse 😉 Sinon, malgré toutes nos envies et tous nos calculs (éventuels), on ne fait pas toujours comme on veut !
    • J

      Juliette 28 Avr 2016 - 3:33

      Tu soulèves un point dont je n’avais pas parlé mais qui a son importance : comme pas mal de monde j’ai du attendre un peu avant que ma fille ne décide de pointer le bout de son nez. Et je sais que je peux avoir à attendre aussi pour une prochaine grossesse (ou pas, c’est dame nature qui décide, et elle est capricieuse celle-ci !). Donc en choisissant de ne pas avoir de second bébé tout de suite, je minimise forcément mes chances. Joli cercle vicieux, hein ?!
      Mais j’ai quand même décidé d’attendre et d’aviser quand l’envie sera là !
      Et sinon … 3 ans, tu dis ?!
  5. Le deuxième enfant et notre équilibre familial – Baby Factory
  6. Quand le coût d'un enfant conditionne ta décision d'en faire – Baby Factory

Réagir

Ton adresse mail ne sera pas publiée / Les champs obligatoires sont indiqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.