Baby Factory
La Fabrique.
  • Éducation41
  • Lifestyle37
  • Santé36
  • Grossesse33
  • Organisation29
  • 1 an et plus21
  • Accouchement19
  • Les premiers jours15
  • On a testé...13
  • Scolarisation13
  • Développement13
  • 0-6 mois12
  • Allaitement10
  • Shopping10
  • 6-12 mois10
  • 2-3 ans9
  • Alimentation9
  • Garde7
  • Activités7
  • Couple6
  • Voyage6
  • Concours3

L’histoire du prénom de mon bébé (ou pourquoi Petite Chérie)

16 réponses • 6 min • • 04 Avr 2016

On a déjà pas mal parlé du choix du prénom de ta merveille, mais je n’allais pas passer à côté de ma jolie histoire de prénom à moi !

Tu noteras qu’en plus, tout le monde n’a pas la chance de s’appeler Petite Chérie !

(Evidemment, Petite Chérie ne s’appelle pas Petite Chérie dans la vraie vie, la pauvre. Non pas que son prénom merveilleux soit un secret d’Etat, mais, pour le moment, il souhaite rester discret. Elle porte toutefois un vrai prénom, qui existe, avec une orthographe qui existe également).

L’Homme et moi sommes un couple depuis la nuit des temps. Nous avons donc eu tout le loisir de nous demander comment nous appellerions nos enfants si un jour la cigogne passait.

Comme tout homme à peu près normalement conçu, l’Homme n’avait pas vraiment d’avis sur la question.

Et comme tout homme normalement conçu, l’Homme est parfois surprenant.

C’est comme ça qu’un beau jour, il a décrété qu’il aurait une fille.

Et il avait choisi un prénom

Ne crois pas que la grâce soit d’un coup tombée sur un coin de sa tête ce jour-là, point du tout. En vérité nous avions été invités chez des amis d’amis, et nous avons fait la connaissance d’amis d’amis d’amis qui avaient une petite fille. Une brunette aux grands yeux bruns, belle et intelligente, juste assez indisciplinée et énergique pour taper dans l’œil d’à peu près toute la tablée. Avec un prénom qui claque.

Ce prénom collait plutôt pas mal avec nos critères de choix.

Déjà, un prénom qui colle avec le nom de famille

C’est pas toujours simple (Anne Burger, si tu m’entends).

Ensuite, un prénom qui ne porte pas une symbolique trop forte

Genre, qui n’ait pas déjà été donné dans notre famille proche. On ne voulait pas l’appeler comme une de nos grands-mères ou de nos vieilles tantes : ce peut être une tradition de le faire, mais chez nous ça ne se fait pas. Un prénom en héritage, ça peut être lourd à porter.

Ou même hors de la famille, genre « Johnny » parce que t’es fans de Jojo : méga mauvaise idée. Ou le prénom du chirurgien qui t’as sauvé la vie, ou de ta poupée de quand tu étais petit, ou… bref.

Pas de symbolique = pas trop de pression.

Les bébés issus de FIV qu’on appelle Victoire ont plutôt intérêt à ne pas décevoir, ce n’est pas moi qui le dit, ce sont leurs parents (qu’on s’entende bien, j’adore ce prénom, élégant et féminin, juste que dans ce contexte, il n’est VRAIMENT pas anodin).

Enfin, un prénom qui ne soit pas « à la mode »

Un prénom suffisamment connu pour ne pas avoir à l’épeler entièrement 12 fois par jour, mais pas assez utilisé pour qu’ils ne soient pas 15 à le porter dans une même classe à l’école. Même si un prénom très en vogue peut être joli aussi : je dis ça parce que je sais qu’il y a des flopées de Léa, de Louise, de Violette, de Rose, de Jules et de Lucas, et ce sont de très jolis prénoms, si jolis qu’ils en sont devenus très, très répandus.

Et aussi, un prénom avec une orthographe QUI EXISTE, BORDEL !

C’est quoi cette lubie d’inventer des orthographes, les parents, là ? Depuis quand on écrit « Margo », « Eloïse » ou « Matilde » ? (ne te formalise pas, je suis une vieille râleuse traditionaliste des prénoms).

Pour en revenir à nos moutons, environ 6 ans après que l’Homme ait décrété que le prénom qu’il avait choisi serait son dernier mot, je suis enceinte. Enfin.

Un jour, alors que nous avions passé la journée à la maternité pour un tas d’examens-pas-drôles-du-tout, qu’il était 23 heures et que je n’en pouvais plus, des internes sont venus nous voir pour nous murmurer qu’une salle était disponible, qu’eux aussi, et qu’ils avaient vu dans notre dossier que nous ne connaissions pas encore le sexe de notre enfant. Ils nous proposaient de clore la journée sur une note sympa. Ils étaient là, comme des enfants qui préparent une surprise, contents d’eux et impatients.

« Vous avez une préférence ? »

« Juste qu’il soit en bonne santé » (tu crois que c’est une formule toute faite mais je t’assure que pour certains d’entre nous, c’est juste une prière qui dure 9 mois).

« C’est une petite fille ! »

« Sûre ? »

« Sûre. »

Et là, l’Homme, emporté par sa joie…

« C’est Petite Chérie »

C’était dit, fait, signé, elle serait Petite Chérie.

Evidemment, j’ai passé le reste de ma grossesse à faire celle pas trop sûre, qui aime bien mais qui veut réfléchir, qui hésite. En vrai non seulement je trouve que Petite Chérie c’est un prénom de folie, mais surtout, ça faisait 6 ans que j’imaginais que ce serait le prénom de mon bébé (règle d’or : toujours faire croire que tu fais une concession, garde ça à l’esprit !).

Petite Chérie, elle était là depuis si longtemps que ça ne pouvait être que ça.

Et puis, c’est joli quand même, que ton papa ait choisi ton prénom depuis (presque) toujours.

Moi, le prénom, je trouve ça important. Je trouve qu’un prénom choisi depuis longtemps par les parents ça porte tout un tas de choses, et surtout de l’amour. Quand ta mère te dit « ton prénom c’est mon prénom préféré de la Terre entière, j’ai toujours dit que si j’avais une fille elle s’appellerait comme ça », moi je trouve ça fou. Ça veut dire que toi, tu as toujours été dans les rêves de ta mère.

Du coup, pour si un jour il y a un prochain (mais je te le dis tout net, ça va être super chaud de faire mieux que Petite Chérie), on sait déjà comment il/elle s’appellera. Comme ça on va y penser pendant des années et quand il/elle arrivera, il y aura encore cette évidence, comme pour Petite Chérie.

Bon, après, c’est pas parce que ton prénom est choisi à l’arrache que tes parents ne t’aiment pas. Ça doit juste vouloir dire qu’ils voulaient que ton prénom soit tellement parfait qu’ils ont hésité jusqu’à la dernière seconde de peur de se louper. Et c’est joli aussi, des parents qui veulent faire le mieux du mieux pour leur merveille.

Mais sinon on s’est bien chamaillés pour savoir comment on appellerait notre chaton et là, c’est une autre histoire. Finalement, il s’appelle Léon, parce qu’entre Jean-Pierre et L’asticot, c’était trop dur de choisir… (véridique !).

Et toi, ton histoire de prénom, tu me racontes ? Qui a choisi ? Ça vient d’où ? Je veux savoir !!

 

Être maman prend du temps, on publie quand on peut. Le mieux, pour te tenir au courant de la publication d'un nouvel article, c'est de nous donner ton mail dans le petit espace, là, tout en-bas. Tu peux aussi nous suivre sur Facebook, et dans ce cas c'est sans garantie que nos dernières tribulations apparaissent dans ton feed – mais on s'y marre bien quand même.

04 Avr 2016

Article Précedent

Article Suivant

Réactions

  1. J

    Julie 04 Avr 2016 - 10:48 Répondre

    C’est mignon ton histoire et j’aime beaucoup « Petite Chérie ».
    « Choupinette » arrive dans 5 jours et n’a toujours pas de prénom… je panique quand exactement ??? Elle n’a pas non plus de nom de famille d’ailleurs… enfin si, ça elle en a 2 mais on ne s’est pas encore penché sur la question de savoir si on lui en donnait 1, 2 dans quel ordre…, bien que belle-maman ait visiblement décidé de choisir pour nous…
    J’ai transmis une liste à mon chéri il y a … un temps certain, mais à ce jour pas de retour à part « ces 2 là ne me plaisent pas ». Et les autres ??? D’autres suggestions ???

    Bref, Choupinette s’appelle Choupinette et aura peut-être un jour un état civil.

    • J

      Juliette 04 Avr 2016 - 3:20

      Entre « Petite Chérie » et « Choupinette », on fait tourner les têtes de l’Etat civil !
      Et sinon, il va commencer à falloir sérieusement bouger Chéri, hein ! Ca va commencer à devenir urgent cette histoire !
  2. M

    Maud 04 Avr 2016 - 11:28 Répondre

    Je me reconnais bien à un passage de ton article 😉
    Ma 1ere fille porte donc le prénom que j’avais choisi vers l’âge de 15 ans pour ma future fille (heureusement que ce n’est pas démodé aujourd’hui ! ^^), et qui plaisait aussi au papa (ouf!). D’ailleurs je me dis que si les ados d’aujourd’hui choisissent le prénom de leur future fille, dans 15 ans Violetta sera super en vogue ! Hihi. Et pour ma 2eme, le prénom qui plaisait beaucoup au papa (et heureusement à maman aussi), qui a donc été choisi par lui!
    • J

      Juliette 04 Avr 2016 - 3:20

      Toute ressemblance avec une histoire vraie est purement… ah non, tiens !
  3. C

    Clémence 04 Avr 2016 - 1:48 Répondre

    Mon père déclarait apparemment depuis toujours (ou du moins depuis qu’il a connu ma mère) qu’il appellerait sa fille Clémence. Il l’espérait vraiment et il l’a attendu sa fille ahah 5 garçons avant moi quand même ! Et moi je suis très contente d’avoir ce prénom, bien que très classique, parce qu’il y a cette histoire derrière (j’étais attendu 😉 )
    • J

      Juliette 04 Avr 2016 - 3:22

      Ca me fait bien plaisir de t’entendre dire ça parce que ce sera pareil pour ma fille… enfin, sauf qu’il n’y a pas 5 garçons devant ! Nan mais 5 garçons ! C’est tellement magique je trouve, d’arriver juste à point pour combler le rêve de son papa !
  4. L

    Lucas3008 04 Avr 2016 - 2:06 Répondre

    Pour Bébé 1, le prénom est certes assez répandu mais sans fioriture et facile à écrire pour lui lorsqu’il entrera à l’école.
    Pour Bébé 2 si c’est bien une fille, son prénom est choisi depuis quelques années, nous hésitions entre 2 prénoms (le préféré de chéri, et puis le mien) finalement en consultant des prénoms au hasard on s’est exclamé tous les deux « tiens j’adore celui-là » depuis ce temps aucun doute, si nous avons une fille ce sera SON prénom, et adoré de Papa ET de Maman !
    Si par contre Bébé 2 s’avère être un garçon, là c’est le néant total, je crois que nous choisirions sûrement à la maternité ! Bébé 1 garçon était une évidence, Bébé 2 garçon c’est impossible à trouver LE coup de coeur !
    • J

      Juliette 04 Avr 2016 - 3:25

      C’est moi ou c’est plus compliqué pour un garçon ? Faites vous une liste quand même, pour la maternité, au cas où ! Quoiqu’il arrive ce sera parfait !
  5. N

    Nadine 04 Avr 2016 - 3:31 Répondre

    Ah le prénom… qu’elle histoire!
    Nous avions décidé de ne pas connaître le sexe de bébé avant sa venue au monde ( choix qui paraît intenable mais qui se conclue avec la plus merveilleuse des surprises ! ). Il fallait donc choisir 2 prénoms. J’ai depuis toujours su le prénom si bébé était un fille. Malheureusement durant la grossesse, un petit chien a posé ses valises chez ma voisine, et elle a décidé de lui attribuer ce fabuleux prénom ! !!! On est donc passé par des listes, encore des listes et toujours des listes à s’échanger. Nous avons finalement décidé des prénoms 2 semaines avant le venue de mon bout’chou.
    Mon ami est cependant devenu fou. Je suis certaine que le prénom influe sur le caractère de l’être humain. Ainsi chaque prénom proposé est passé au crible, et si j’avais un doute sur sa signification, il fallait en trouver un autre… mais j’ai eut beaucoup de chance, il a joué le jeu!
    Pour le reste je suis d’accord avec vous! Pourquoi dénaturer nos beaux prénoms avec des écritures inventées ?
    • J

      Juliette 04 Avr 2016 - 3:38

      Le coup du chien de la voisine, c’est trop dommage ! J’en ris mais j’ai appelé notre chaton Léon et au même moment, l’une de mes collègues est devenue grand-mère d’un petit Léon… alors pour le moment je me garde de parler de mon Léon au travail !
      Je pense aussi que le prénom influence le caractère. D’ailleurs, Petite Chérie a beaucoup de caractère, c’est une fonceuse, très déterminée et autonome, et son prénom n’étonne personne, il est parfaitement en phase avec qui elle est. Il vaut mieux ne pas se tromper !
  6. S

    Stephopoloc 05 Avr 2016 - 2:54 Répondre

    On a eu du mal à l’avoir notre bébé, mais dès le début des essais on parlait prénom aussi. Même avant finalement il me semble, tellement c’était évident qu’on aurait des enfants.
    Pour une fille, on hésitait entre deux, pour un garçon, pareil mais avec une préférence tout de même pour l’un des prénoms.
    Quand on a su que c’était une fille, on a fait genre auprès de nos familles, comme si on hésitait. On n’a dévoilé le prénom qu’à la naissance. Mais on a tout de suite su, elle s’appellerait Manon, parce que ça lui irait comme un gant, et c’est tellement ça.
    Bon par contre, on a fait la bêtise de dire nos hésitations de prénoms à certaines personnes, qui comme de par hasard ont choisi le même prénom si c’est un garçon… Je suis RA-VIE !
    • J

      Juliette 05 Avr 2016 - 5:08

      HANNNNN !!! J’ai fait pareil !! Il y fort, fort longtemps, j’ai dit mon prénom préféré du monde à une amie enceinte… et ce qui devait arriver arriva ! RA-VIE également !
      Le dire à la naissance et garder le secret c’est pas mal, et, surtout, ça évite que les gens te disent que c’est moche et te fassent douter !
  7. L

    Lauriane 11 Avr 2016 - 9:37 Répondre

    Bonsoir moi je porte un prénom pas courant mais assez basique et joli je trouve . Je m’appelle Lauriane et ma mère m’a donné ce prénom sans laisser le choix à mon père pourquoi ça elle ne le sait toujours pas, 23 ans après elle aime toujours par contre ma sœur a failli s’appeler Valentine (prénom adorable je trouve) mais gros gros veto de mon père elle est née en 1998 et argument suprême de mon père : » si elle épouse un mec qui s’appelle Dulux elle aura pas l’air bête » . Au final le choix c’est portée sur Margaux une tante très aimée de mon père . Voilà pour l’histoire de nos prénoms
    • J

      Juliette 12 Avr 2016 - 9:40

      Ton prénom est assez rare mais super joli je trouve ! Valentine c’est aussi très joli mais les papas ont parfois des arguments bizarres : j’en connais un qui a refusé « Bruce » (et ouais !) sous prétexte que plein de jeux de mots étaient possibles, tout ça pour appeler son fils Brandon… Dur.
      Et sinon le prénom de ta sœur est juste le plus merveilleux prénom de l’univers .. 🙂
  8. I

    Illiade 27 Mai 2016 - 12:23 Répondre

    Ca faisait des années qu’on évoquait des prénoms. J’ai ressorti les vieilles listes quand je suis enfin tombé enceinte. Et on a TOUT éliminé petit à petit !
    Au final, il y en a eu un qui est ressorti plusieurs fois quand on recherchait un prénom en lien avec les nôtres. Pas un coup de coeur, mais un jour Grand Amour a dit ce sera celui-là. J’ai eu pas mal de doute, et la famille ne s’attendait vraiment pas à ca vu que nous nous sommes nous-même surpris, mais évidemment quand ils ont vu la bouille de Petit Amour c’est passé.
    Vu qu.on connaissait ce prénom par une pièce de théatre, on a fait un texte en vers pour en même temps le faire deviner et donner les raisons de ce choix, et on l’a envoyé a tous par mms le jour J, avant d’envoyer la photo de Petit Amour dans sa serviette brodée de son nom.
    Le choix du prénom a étonné, surtout les jeunes (incultes), mais c’était trop cool à annoncer. En plus ce we il y avait un mariage avec la famille éloignée aussi, du coup tout le monde a été associé à cette naissance, et notre devinette leur a fait une super animation !
    • J

      Juliette 27 Mai 2016 - 10:11

      C’est une super idée !!

Réagir

Ton adresse mail ne sera pas publiée / Les champs obligatoires sont indiqués *