Baby Factory
La Fabrique.
  • Éducation41
  • Lifestyle37
  • Santé36
  • Grossesse33
  • Organisation29
  • 1 an et plus21
  • Accouchement19
  • Les premiers jours15
  • On a testé...13
  • Scolarisation13
  • Développement13
  • 0-6 mois12
  • Allaitement10
  • Shopping10
  • 6-12 mois10
  • 2-3 ans9
  • Alimentation9
  • Garde7
  • Activités7
  • Couple6
  • Voyage6
  • Concours3

L’érythème fessier : la petite galère des fesses rouges !

12 réponses • 5 min • • 18 Avr 2016

Quasiment aucun bébé n’y échappe : un jour, tu ouvres sa couche et bam ! Tu découvres de petites fesses toutes rouges, voire abîmées. Ça s’appelle un érythème fessier, ce n’est pas grave, mais tu vas devoir t’en occuper. Et peut-être revoir ta manière de prendre soin de ces petites fesses-là.

Déjà, je te le répète, l’érythème fessier, c’est presque tous les bébés qui en souffrent à un moment où un autre. Pas de panique, donc, et surtout, pas de culpabilité, tu n’as rien fait de mal !

Pourquoi mon bébé a des fesses rouges ?

Ton bébé a la peau hyper fine et elle ne produit pas beaucoup de sébum (qui a dit « si ça pouvait être pareil sur ma zone T » ?!). Du coup son « film lipidique », cette fine couche de gras qui recouvre la peau est inefficace. La peau de bébé n’est donc pas protégée des attaques extérieures, principalement du contact avec le contenu de sa couche. C’est humide, ça frotte dès que bébé bouge, bref, tout est réuni pour que sa peau hurle « au secours ».

Comment éviter l’érythème fessier ?

Déjà, il faut choisir des couches de bonne qualité, très absorbantes, de manière à ce que durant les périodes pendant lesquelles tu ne le change pas (la nuit, la sieste), les fesses de ton précieux soient le plus au sec possible. Le reste du temps, n’attends pas pour changer ses couches.

Par ailleurs, les produits de toilette pour le change sont parfois irritants. Évite donc les lingettes et autres produits spécifiques : un gant de toilette, de l’eau et du savon doux, c’est le top.

Et quand tu dois changer loulou dans la voiture ou dans un parc, du coton et du liniment feront une solution de secours adaptée. Avec ce mode de change tu ne devrais pas être trop embêté par l’érythème fessier.

Ça, ce sont des conseils pour le quotidien, avant l’attaque de l’érythème.

Bon, je ne te cache pas que l’érythème fessier peut aussi débarquer lâchement à cause des dents qui poussent, de certains médicaments ou juste parce que ta merveille a mangé un truc que son petit transit a moyennement apprécié (à ce propos, méfie-toi méchamment du melon… j’dis ça, j’dis rien).

Dans ce cas, il faut agir !

L’érythème est là, comment s’en débarrasser ?

Lorsque tu découvres des plaques rouges sur les fesses de ton précieux, il te faut agir. En effet, si tu ne fais rien, ces plaques vont s’étendre jusque sur ses cuisses, notamment, et devenir très inconfortables pour ta merveille. À ce stade l’infection guette. Mais nous n’en sommes pas là puisque nous, on en est au moment où tu viens de découvrir que, malgré toutes les précautions citées plus haut, les fesses rouges sont bel et bien là.

Si ce n’est pas une catastrophe, juste un peu rouge, tu arrêtes le change au liniment. C’est un produit gras qui ne va pas aider. Tu ne nettoies plus les fesses de ton bébé qu’avec de l’eau et un savon tout doux et surgras.

Une fois les fesses bien propres, il est méga important de bien les sécher.

Je te conseille de laver très souvent le gant de toilette et la serviette que tu utilises, de manière à ne pas permettre aux bactéries mauvaises de se multiplier.

Pour finir, badigeonne allègrement le fessier royal qui s’offre à toi de pâte à l’eau. Perso, j’utilise « Eryplast pâte à l’eau» et ça marche très bien. En gros, c’est une crème à base de zinc, réputée pour être asséchante et antibactérienne. Le fait qu’elle soit très épaisse lui permet de faire barrière entre les fesses du précieux et la couche.

En revanche, si le rouge te paraît bien rouge, il faut passer au plan B : avec une compresse, tamponne les fesses de ton bébé avec une solution aqueuse d’éosine à 2 %. Le résultat devrait être spectaculaire dès la première application. Honnêtement, si tu n’y avais pas pensé, n’hésite pas, c’est magique (mais tu ne le fais qu’une seule fois et après si c’est toujours la cata, tu vas voir ton pédiatre, mieux vaut traiter la cause que les effets !)

Tu peux aussi glisser dans sa couche une « couche en coton ». C’est un grand rectangle constitué de plusieurs épaisseurs de coton qui va permettre une aération.

Si tu peux éviter les couches durant quelques jours, histoire de laisser les fesses tranquilles, vas-y ! En vrai ça risque d’être assez compliqué mais tu peux par exemple tenter de mettre bébé dans son transat ou dans son lit, sur une couche que tu n’attaches pas, par exemple. Moi je ne l’ai jamais fait mais dans l’idéal, ça aiderait.

Toutefois, si malgré tous ces conseils ses fesses ne vont pas mieux au bout de 2 jours ou si l’érythème commence à s’étendre, ou s’il te semble qu’il ne s’agit pas seulement de plaques rouges, file consulter. Les risques principaux sont une mycose ou une surinfection, pas dramatique mais qu’il ne faut absolument pas laisser en l’état.

Pfiou… voilà ! Tu sais tout sur la galère de l’érythème fessier ! Et comme je sais que tous les parents y passent, j’attends tes conseils sur le sujet !

Être maman prend du temps, on publie quand on peut. Le mieux, pour te tenir au courant de la publication d'un nouvel article, c'est de nous donner ton mail dans le petit espace, là, tout en-bas. Tu peux aussi nous suivre sur Facebook, et dans ce cas c'est sans garantie que nos dernières tribulations apparaissent dans ton feed – mais on s'y marre bien quand même.

18 Avr 2016

Article Précedent

Article Suivant

Réactions

  1. A

    Agathe 18 Avr 2016 - 10:32 Répondre

    tu parlais des couches lavables la dernière fois… 😉 c’est beaucoup mieux que les jetables pour les fesses rouges 😉 et il devrait en avoir moins 😉
    • J

      Juliette 18 Avr 2016 - 11:27

      Le truc qui fonctionne vraiment, vraiment bien, ce sont les morceaux de coton à glisser dans la couche (lavable ou non). Surtout pour la nuit. Ca crée un espace entre les fesses et la couche, très aéré. Biodégradable, et tout !
    • L

      La Polygraphe 21 Avr 2016 - 1:25

      Euh… Nous étions en couches lavables, et ce sont justement à cause d’elles que nous avons du faire face à des épisodes d’érythème très avancé … les cottocouche (rectangles en coton) dans des couches jetable écolo (naty, pingo, tidoo) ont soigné les petites fesses, et depuis que nous avons arrêté les couches lavables, nous n’avons plus de souci… Dommage pour l’investissement !
      Bonne journée !
      Marine
    • J

      Juliette 21 Avr 2016 - 3:09

      C’est aussi ce que j’avais entendu pour les couches lavables… mais au vu de certains commentaires précédents, je suis à la recherche de l’astuce qui fait que les couches lavables n’abîment pas forcément les petites fesses d’amour ! Il y en a forcément une !
  2. F

    FOXKLER 18 Avr 2016 - 12:33 Répondre

    Pas mal la soluce des cotons, je ne connaissais pas.
    Nous quand la cahuète à les fesses rouges, c’est Mitosyl. ça pue la morue, mais c’est hyper efficace. C’est aussi une pâte qui fait barrière, ça apaise et répare. Et je crois que tous les bébés de notre génération en ont aussi eu =)
    • J

      Juliette 18 Avr 2016 - 1:15

      Alors le Mitosyl c’est ma grande interrogation : ça fonctionne sur les petites rougeurs mais dès que c’est un peu plus prononcé, j’ai limite l’impression que ça aggrave le problème… Du coup j’en ai pas parlé. Mais je l’utilisai aussi, c’est vrai !
  3. B

    Barbara 18 Avr 2016 - 2:37 Répondre

    On a aussi testé les « cotocouches » (revue en détail ici : http://www.ohmygosses.com/cotocouches-erytheme-fessier/). Ça marche pas trop mal, mais c’est pas miraculeux… Par contre je ne savais pas que le liniment n’était pas conseillé en période de crise. Je note pour plus tard 😉
    • J

      Juliette 18 Avr 2016 - 4:33

      Oui, oui, le liniment c’est super au quotidien mais quand ça devient rouge faut éviter : assécher plutôt que graisser !
      Je te laisse, je file lire ton article ! 🙂
  4. N

    Natacha 09 Mai 2016 - 11:43 Répondre

    Pour la question « érythème fessier », j’ai trouvé un produit miracle : la crème pour le change au calendula de Weleda.
    Une petite tartouille de temps à autre quand l’ombre d’une rougeur apparaît et l’affaire est tout de suite réglée, dans le bio et la bonne humeur.
    (Super votre site, au passage 🙂 !)
    • J

      Juliette 17 Mai 2016 - 9:28

      Merci pour le compliment !
      Je n’ai pas essayé cette crème mais globalement Weleda est une super marque, c’est vrai !
  5. L

    Laure 20 Mai 2016 - 7:46 Répondre

    Oh, je trouve votre blog vraiment top 🙂 Alors concernant les fesses rouges ma petite poupette de 2 ans nous en a fait des FANTASTIQUES genre rouges mais rouges pire qu’une fraise bien mûre et à vif…:-( C’était terrible… et rebelote à chaque poussée/percée dentaire, une vraie misère.
    Alors petite poupette n’a connu que des couches jetables et nous avons essayé toute sorte de remède et notamment ceux évoqués plus haut mais sans effet… Ceux qui ont eu grâce à nos yeux, et surtout aux siens, ont été : la crème Eryplast (pâte à l’eau) à la moindre rougeur (toutes les autres crèmes sont sans effet sur elle) et lorsque les fesses étaient à vif nous lui avions fait des bains de siège au permanganate de potassium. Et ça a marché miraculeusement bien… Ce produit n’est quasi plus prescrit par les pédiatres (et très peu connu des pharmaciens) et pourtant je vous assure que c’est d’une efficacité redoutable ! Quant à la crème Eryplast elle forme une véritable barrière protectrice et durable, son nom de « pâte » ne lui a pas été donné pour rien 😉
    • J

      Juliette 23 Mai 2016 - 10:00

      La crème Eryplast fonctionne aussi très bien chez nous, c’est vrai ! Elle est un peu chère mais à mon avis elle est bien plus efficace que beaucoup d’autres.
      J’attends encore un peu et j’ajouterai à l’article les solutions que les lecteurs nous donnent dans les commentaires, j’ajouterai les bains de siège au permanganate de potassium. Je ne connaissais pas mais si ça peut aider les fesses rouges de nos merveilles, on ne va surement pas s’en priver ! Merci beaucoup de ce retour d’expérience !

Réagir

Ton adresse mail ne sera pas publiée / Les champs obligatoires sont indiqués *