Baby Factory
La Fabrique.
  • Éducation39
  • Lifestyle37
  • Santé36
  • Grossesse34
  • Organisation29
  • 1 an et plus21
  • Accouchement19
  • Les premiers jours15
  • On a testé...14
  • 0-6 mois13
  • Développement13
  • Scolarisation12
  • Shopping11
  • Allaitement10
  • 6-12 mois10
  • 2-3 ans9
  • Alimentation9
  • Garde7
  • Activités7
  • Couple6
  • Voyage6
  • Concours3

Que faire quand un tout-petit se fait mal (maintenant tu diras « un bobo ») ?

à commenter ! • 5 min • • 09 Nov 2015

Comment t’expliquer à quel point je suis habituée aux bleus ? Ma merveille en est couverte. Ne va pas t’imaginer des horreurs, toi madame de la DASS qui me lit ! Juste que je suis l’heureuse maman d’un phénomène monté sur ressorts, d’une pile électrique inépuisable, d’une tornade.

Alors forcément, quand on fait tout trop vite, qu’on court avant de savoir marcher et qu’on se mesure à plus haut que soi, souvent, on perd.

J’évite le plus possible de la perdre de vue, ce qui me permet au moins de la voir tomber (nan parce qu’évidemment je ne parviens à l’attraper au vol qu’une fois sur trois, en gros) et d’avoir une vague idée du choc qui a eu lieu.

Alors déjà, si ton petit tombe et qu’il perd connaissance, s’il vomit après être tombé et s’il a l’air un peu à l’ouest, pas d’hésitation, tu files aux urgences. Ce n’est peut-être rien mais ce serait dommage de passer à côté d’un traumatisme crânien, tu vois.

Ensuite si la bosse qui se forme est, à ton sens, très grosse et/ ou si ça saigne beaucoup, tu vas aussi consulter.

On ne va quand même pas se priver d’une visite à l’hôpital, non ?

Tu auras noté que j’ai dit « à ton sens ». Pas la peine de demander à tout le quartier ce qu’il en pense : si TOI, tu trouves que le choc était très fort, si tu trouves que ton bébé somnole un peu ou si tu trouves que sa bosse est grosse, fais-toi confiance. Aux urgences ils te le diront sans relâche : mieux vaut venir pour rien que de ne pas venir et que ce soit grave. Tu ne vas déranger personne.

Revenons-en à notre chute.

Si ça ne saigne pas, que ton précieux va bien et que tu penses qu’il n’est pas nécessaire de consulter, tu peux lui donner de l’arnica en homéopathie. Il existe un petit tube orange qui doit être donné entièrement juste après le choc, et des tubes normaux, bleus, avec des petites billes que tu donnes en suivant les indications de ta pharmacienne (qui dans mon esprit est forcément une femme, vas savoir, c’est complètement sexiste mais je laisse ma phrase comme ça). (Les pharmaciens qui passent par là ont le droit de râler).

Passé 2 ans tu peux utiliser l’arnica en crème. Je sais que d’autres le font avant mais mon pédiatre me l’a déconseillé donc je suis son avis. On ne va pas chipoter, tout cela fonctionne étonnamment bien. L’arnica en homéopathie est testé et approuvé par moi, sur les bleus au front parce que « tiens, un mur », les bleus sur les nez parce que « tiens, si je tombais la tête la première avec mes lunettes de soleil », et sur les bleus au menton parce que « tiens, si je ne mets pas mes mains devant moi c’est mon menton qui tape le sol en premier ».

Juste un truc : les petites billes d’homéopathie, tu les dilues dans de l’eau, ne vas pas donner direct un tube de billes à un tout petit qui ne mange pas encore de morceaux.

En plus de l’arnica, un peu de glace ne peut pas faire de mal.

Sors ton sachet de carottes congelées, enroule le dans une serviette éponge et pose le tout sur l’endroit qui a cogné. Un truc : SURTOUT, SURTOUT, SURTOUT, ne recongèle pas tes carottes après (je sais que ça n’a rien à voir avec l’article mais je le dis encore parce que c’est trop important : on ne recongèle jamais quelque chose qui a été décongelé. Si tu le fais, la prochaine fois que tu mangeras des carottes, tu auras une vraie raison d’aller aux urgences).

Si la plaie saigne, c’est différent. Surtout pas de crème. Tu vois si c’est ouvert, un peu, beaucoup, passionnément…

Si ce n’est qu’une égratignure, tu désinfectes et tu fais un bisou magique. Si c’est plus gros que ça, tu consultes.

Un jour peut-être, tu auras l’habitude et tu auras chez toi des steri-strips (des petites bandes qui ressemblent un peu à des pansements et qui sont le stade entre le pansement et les points de suture), mais il faut s’y connaître un peu. Ceci dit, rien ne t’empêche, si tu trouves la plaie un peu plus grosse qu’une égratignure mais pas énorme non plus, d’aller à la pharmacie et de demander son avis au spécialiste (qui sait ? Peut-être que cette fois tu tomberas sur un pharmacien ?).

Enfin, si ta merveille se plaint d’avoir mal, même si tu vas consulter, n’hésite pas à lui donner du paracétamol et n’oublie pas que tu ne peux renouveler la dose que toutes les 6 heures. Je le précise, chacun étant libre de faire ce que bon lui semble, mais si c’est écrit sur la notice, c’est parce que le paracétamol c’est pas non plus anodin.

Voilà, tu connais la base de la base.

Personnellement après m’être dotée d’arnica, de steri-strip, de carottes surgelées et même de paracétamol, j’ai dû prendre d’autres mesures : je vis désormais sans table basse, mon chez moi est équipé de 3 barrières de sécurité et j’ai des tapis partout pour éviter les glissades, Petite Chérie a des chaussures de compétition et porte peu de robes pour éviter les genoux en lambeaux… J’ai cru que ça suffirait…

Tes conseils pour soigner les petits bobos sont évidemment les bienvenus !

Être maman prend du temps, on publie quand on peut. Le mieux, pour te tenir au courant de la publication d'un nouvel article, c'est de nous donner ton mail dans le petit espace, là, tout en-bas. Tu peux aussi nous suivre sur Facebook, et dans ce cas c'est sans garantie que nos dernières tribulations apparaissent dans ton feed – mais on s'y marre bien quand même.

09 Nov 2015

Article Précedent

Article Suivant

Réagir

Ton adresse mail ne sera pas publiée / Les champs obligatoires sont indiqués *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.