Baby Factory
La Fabrique.
  • Éducation37
  • Santé36
  • Lifestyle34
  • Grossesse33
  • Organisation28
  • 1 an et plus21
  • Accouchement19
  • Les premiers jours15
  • On a testé...13
  • Développement13
  • 0-6 mois12
  • Scolarisation12
  • Allaitement10
  • Shopping10
  • 6-12 mois10
  • 2-3 ans9
  • Alimentation9
  • Garde7
  • Activités7
  • Couple6
  • Voyage6
  • Concours3

« Et l’école, c’était bien aujourd’hui? »

17 réponses • 3 min • • 10 Mar 2017

A la rentrée de septembre dernière, ma première rentrée de maman-que-j’ai-cru-pas-y-survivre, j’aurais voulu être une toute petit souris pour savoir comment se passaient les journées de ma merveille qui, bien sûr, ne me racontait rien.

Enfin si, elle me parlait de Gabriel, mais on ne va revenir sur cet épisode douloureux de moi demandant à la maîtresse qui est Gabriel et de cette réponse affreuse « il n’y a pas de Gabriel dans l’école ».

Alors voilà : Tu veux savoir ce qui se passe à l’école mais ton précieux est aussi muet qu’un espion de l’ex-RDA ? Laisse-moi te donner mes solutions, qui valent ce qu’elles valent, mais vu que j’ai déjà presque 7 mois d’expériences d’école maternelle, autant te dire que je suis une vétérante maintenant (non, je déconne, je me sens encore toute nouvelle dans cette école !).

Pose des questions fermées sur l’école.

Typiquement, ne demande pas « elle est gentille la maîtresse ? », question à laquelle tu ne récolteras qu’un vague « moui », voire aucune réponse du tout.

Alors que si tu demandes  » et elle dit quoi la maîtresse ? « , tu augmentes tes chances d’apprendre un truc. N’hésite pas à forcer ton sourire malicieux. Pour ma part j’ai tenté le  » elles disent quoi les dames du centre ? « , et j’ai eu le droit à  » et ben Machine elle a crié et elle a dit à Truc  » mais tu t’occupes des zenfants un peu quand même, toi « , et Truc elle a dit  » mais c’est pas moi, c’est toi  » et voilà « . Contente de savoir comment se passe le périscolaire, tiens.

Fais genre tu sais déjà tout.

Pendant la visite de l’école ou la réunion de début d’année, regarde bien la classe et retiens bien la journée type que va te décrire la maîtresse. Aussi, regarde bien les prénoms des autres enfants au-dessus des portes manteaux.

Ces informations que tu auras méticuleusement amassées vont te servir à impressionner l’ennemi. Quand tu vas lui sortir : « et tu fais la sieste à côté de Léa ? », il va en perdre son latin et forcément te répondre un truc.

Mens.

Que le premier qui s’offusque sorte immédiatement ! La technique fonctionne hyper bien. Exemple typique : J’ai tenté longuement de connaître les prénoms des copines de ma fille. Impossible de savoir. Alors je lui ai listé deux-trois prénoms que j’avais retenus (voir technique n°2, plus haut) :

« Il y a Capucine dans ta classe ? »

« Oui. »

« Il y a Manon dans ta classe ? »

« Oui. »

« Il y a Truquemuche dans ta classe ?  » (Là c’était le mensonge) (nan mais je le dis parce qu’on n’est pas à l’abri d’un Truquemuche)

« … (Regard étonné) Ben non, y’a Victor ! »

BAM ! Le piège s’est refermé sur sa proie ! J’ai même su que Victor, et ben il se fait disputer par la maîtresse, l’insolent.

Espionne.

Je ne dis pas que c’est bien, ni que les instit’ qui nous lisent vont adorer la méthode, mais j’ai entendu dire par des parents bien informés que, parfois, des parents, en tout début d’année et vraiment par hasard, sont restés devant les fenêtres de la classe/passés devant la cour à l’heure de la récréation.

Ces parents-là ont quelques infos du coup. Au moins ils savent que leur enfant joue avec d’autres dans la cour de récréation, ce qui représente un soulagement de folie tu t’imagines pas !

Après, tu peux aussi te comporter en adulte responsable, prendre sur toi et considérer qu’il est temps de laisser ton moineau voler de ses propres ailes, d’admettre que tu n’es pas un parent tout-puissant et que tu ne le protègeras pas de tout.

Tu peux.

Être maman prend du temps, on publie quand on peut. Le mieux, pour te tenir au courant de la publication d'un nouvel article, c'est de nous donner ton mail dans le petit espace, là, tout en-bas. Tu peux aussi nous suivre sur Facebook, et dans ce cas c'est sans garantie que nos dernières tribulations apparaissent dans ton feed – mais on s'y marre bien quand même.

10 Mar 2017

Article Précedent

Article Suivant

Réactions

  1. L

    Lucas3008 10 Mar 2017 - 10:59 Répondre

    En tant que maman d’un Petit Chat qui va rentrer à l’école en septembre, je suis terrorisée et vigilante sur « comment ça va se passer » !

    Etant enfant, j’ai toujours été « celle toute seule au pied de l’arbre à lire des livres et à revenir avec des bleus partout » alors je souhaite que ça n’arrive pas à mon mini moi…

    Alors oui, je pense que je vais devenir la maman « qui zyeute pendant l’heure de la rentrée que son fils ait plein de copains avec qui jouer » !

    Mais bon, c’est pour leur bien… Non ?!

    • L

      Lucas3008 10 Mar 2017 - 11:00

      Euh… L’heure de la Récré* plutôt d’ailleurs !
    • J

      Juliette 10 Mar 2017 - 11:23

      Cet été je vous donnerai toutes les astuces qui ont vraiment facilité la rentrée de ma fille parce que j’étais vraiment très inquiète pour ma part ! J’ai presque hâte tellement j’ai envie de vous raconter et de voir si ça fonctionne aussi chez les autres !
  2. P

    Picou 10 Mar 2017 - 11:02 Répondre

    Intéressant, mais bon, j’ai beau utliser toutes ces techniques et même d’autres encore plus fourbes (ou pas) dont je garde le secret, il semble qu’il y ait cette espèce d’omerta enfantine, ce triangle des bermud(a)s, parce que 9 fois sur dix j’ai le droit à « j’me rappelle plus » ou « j’veux pas te dire »! Ah, si on pouvait se transformer en souris…!
    • J

      Juliette 10 Mar 2017 - 11:23

      « J’veux pas te dire » !! Ils ont aucune pitié !!
  3. L

    Lily 10 Mar 2017 - 11:09 Répondre

    Merci pour ces techniques de sioux !! A expérimenter dès septembre prochain pour ma part (ohlalalala ça se rapprooooche !)
    • J

      Juliette 10 Mar 2017 - 11:24

      T’inquiète, j’aurais plein d’astuces !
  4. M

    Miliane 10 Mar 2017 - 3:12 Répondre

    En tant qu’agent double (parent et prof en mater) je cautionne. On (prof) sait très bien que souvent les enfants semblent avoir retenu de leur journée uniquement ce qu’ils ont mangé le midi. C’est normal. Perso je suis ravie que les parents s’intéresse au travail de l’enfant parce que c’est le meilleur moyen de l’accompagner. Et de toute façon il faut ruser. Donc je valide.
    D’ailleurs la réponse que j’ai quasiment tous les soirs à « Qu’est-ce que tu as fait à l’école aujourd’hui? » c’est : « Pas de la pâte à modeler. » Hum…
    • M

      Miliane 10 Mar 2017 - 3:13

      « les parents s’intéressent » OMG!!! oui j’ai honte!
    • J

      Juliette 10 Mar 2017 - 3:28

      Perso elle n’a pas besoin de me le dire : vu l’état de ses vêtements, je SAIS qu’elle fait de la peinture tous les jours !!
  5. o

    oops 10 Mar 2017 - 3:41 Répondre

    Nan, mais moi j’aime bien que mes filles aient leur jardin secret, même si ça pique ma curiosité.
    Parce que moi aussi, même si je suis vraiment très transparente avec mes enfants sur pleins de sujets, j’ai aussi mon jardin secret à moi. Que même mon cher et tendre ne franchira pas, nanmaiho !

    Hahaha. 😛

    Trêve de plaisanterie, mes filles à moi (6, 4 et 2 ans) sont bavardes. Très bavardes, même avant de verbaliser correctement : merci la langue des signes (utilisées aussi à la crèche, et nounou a dû s’y mettre aussi !). Et bien ce n’est pas plus simple, ni plus rassurant !
    Parce que :
    – entre leur façon alambiquée de raconter (« et puis après, il fallait que je fasse les mots bleus avant, et les mots rouge en premier avant les mots verts. Et j’ai eu une image ! » > « Avec un arc-en-ciel ? » ; « Non, pourquoi ?!! »)
    – le mélange fiction/réalité (« après j’ai saaaauté tellement haut que je suis passée par-dessus Luc, tu te rends compte ?!! Alors la maitresse m’a dit de découper sur les points, pour que Luc re-grandisse, tu vois ? » > « heu…oO »)
    – les sauts du coq à l’âne (« la maîtresse t’a poussée du toboggan ?!! » « Mais non, c’est Launa ! » « Ah mais comme tu étais en train de me parler de la maitresse juste avant… », « Ben oui, mais après je parlais de Launa, tu comprends rien !!! »)
    > vaut peut-être mieux ne rien savoir… 😀

    Sans rire, quelques astuces en plus :
    – discuter aussi avec les copains de nos enfants (au parc, sur le retour de l’école), et croiser les infos ! (« Dis donc, les cartes Pokémon, c’est un don ou un prêt ? Je ne suis pas sûre d’avoir tout compris, parce que j’ai papoté avec Mathéo et… » – « ah oui oui, je me suis trompée, je crois… »)
    – lier des relations cordiales avec TOUS les membres de l’équipe éducative / périsco. Oui, je les connais (quasi) tous, à la crèche, en maternelle, et en élémentaire. Et le personnel de cantine. Et au centre de loisirs. Il faut bien trouver un avantage à faire du bénévolat, quand même !!! (je suis au CA de la crèche/centre de loisirs, et élue de l’APE). Bon, je triche : en étant dans un petit village, tout le monde connait tout le monde, les animateurs sont des jeunes du coin, les enseignants habite dans la rue d’à côté / au-dessus / en-dessous, bref : on sait tout ! (on en sait trop, parfois…)

    Voilà.
    Chez moi il y a théorie : laisser les enfants en toute confiance.
    Et la pratique : la mère louve-tigresse-qu’il-n’y-en-a-pas-de-plus-forte-dans-les-pokemon.
    Vive les paradoxes… 😛

    • o

      oops 10 Mar 2017 - 3:44

      les enseignants habiteNT, grrr… Et je suis sûre qu’il y a d’autres fôtes…
      Je retourne à l’école ASAP !
    • J

      Juliette 10 Mar 2017 - 4:49

      J’ai bien ri en lisant les petites phrases de tes filles ! La mienne aussi raconte des trucs en passant du coq à l’âne ou avec une absurdité de folie, et, toujours, un air sérieux. Parfois même elle nous regarde avec un certain mépris, genre « tu comprends rien »… j’ai tellement hâte qu’elle soit ado !
  6. M

    Méli 12 Mar 2017 - 8:35 Répondre

    Je comprends ces inquiétudes, je les ai déjà alors que mon fils n’a pas un an. Je suis prof donc je me pose la question de le prendre dans mon école pour pouvoir suivre tout cela de près.
    Pour l’idée de surveiller la cour de récré pourquoi pas mais attention à être invisible parce que si votre loulou vous aperçoit… C’est la crise. Et oui, pourquoi maman/papa me laisse à l’école alors qu’il est là juste à côté?
    Sinon autre technique (quand vous le pouvez) : Être disponible pour accompagner la classe à la piscine, bibliothèque, ou autre sortie, on voit vite l’ambiance de classe et le comportement son enfant (et les maîtresses adorent les parents accompagnateurs).
    • J

      Juliette 12 Mar 2017 - 9:14

      J’ai tenté la sortie scolaire en novembre dernier… en vérité les enfants des mamans présentes étaient tous collés à leurs mères, ce qui ne permettait pas vraiment de se faire une idée ! Mais je te rejoins quand même, si vous pouvez, c’est sympa de voir un peu plus la maîtresse et les camarades, c’est plus agréable ensuite quand votre merveille vous en parle !
      Apres, espionner j’ai pas fait (des parents l’ont fait pour moi 😓 – mais j’avais rien demandé !) hein ! J’ai passé le cap de cette rentrée en prenant énormément sur moi, et même si cet article est à prendre au millième degré, je dois reconnaître que jamais je n’aurais pensé que la première rentrée serait si pesante pour nous !
  7. I

    Illiade 13 Mar 2017 - 9:31 Répondre

    Bonsoir,
    En plus il paraitrait que les garçons racontent encore moins que les filles…
    Pour l’instant (16 mois) le mien tchatche énormément, mais ne prononce aucun mot. Entre ça et le coq à l’âne, vais-je m’en sortir pour satisfaire ma curiosité…
    • J

      Juliette 14 Mar 2017 - 7:20

      Tu vas vite te découvrir des dons de linguiste étonnants je pense ! Tu vas comprendre ton fils quand personne d’autre ne comprendra un traître mot de ce qu’il dit !

Réagir

Ton adresse mail ne sera pas publiée / Les champs obligatoires sont indiqués *