Bébé

À quel âge bébé réussit à mettre les formes dans les trous ? Guide complet

Par Sona , le 19 mars 2024 , mis à jour le 19 mars 2024 — tous - 5 minutes de lecture
À quel âge bébé réussit à mettre les formes dans les trous ? Guide complet

La découverte des formes et des volumes est une étape clé dans le développement psychomoteur et sensoriel de l’enfant. Ce processus, souvent initié par le jeu, permet non seulement une meilleure coordination œil-main mais aussi l’affinement de la préhension et une compréhension plus aiguë de l’espace. Les jeux d’encastrement, incluant les boîtes à formes et les puzzles, jouent un rôle prépondérant dans cette aventure d’apprentissage. Mais à quel âge les tout-petits réussissent-ils à naviguer avec aisance dans ce monde de formes et de volumes ?

Les intérêts de l’encastrement

L’intégration des jeux d’encastrement dans le quotidien de l’enfant n’est pas seulement une activité ludique. Cela va bien au-delà. En effet, ces jeux stimulent une multitude de compétences essentielles à son développement.

L’amélioration de la coordination œil-main est, sans conteste, l’un des premiers bénéfices. L’enfant apprend à aligner sa vision avec ses actions manuelles, une compétence cruciale pour toutes les tâches quotidiennes.

En parallèle, la préhension, c’est-à-dire la capacité à saisir des objets, est grandement affinée. Cette aptitude est nécessaire pour une multitude d’activités, depuis la tenue d’un crayon jusqu’à l’habillage.

Les jeux d’encastrement favorisent également la reconnaissance des volumes et des formes. Comprendre que chaque forme a un espace spécifique où elle peut s’intégrer renforce la capacité d’analyse et de résolution de problèmes chez le jeune enfant.

Enfin, et non des moindres, ces activités soutiennent le développement du langage. En nommant les formes, les positions et les actions, l’enfant enrichit son vocabulaire et affine sa compréhension des concepts spatiaux.

Développement cognitif et langagier de 10 à 12 mois

Entre 10 et 12 mois, une période essentielle dans le développement de l’enfant intervient, marquant une progression significative tant au niveau cognitif que langagier.

C’est à cet âge que les bébés commencent à manifester une compréhension des objets et de leur environnement. Ils sont capables de chercher un jouet caché, montrant ainsi une première forme de raisonnement. Mais aussi, ils associent des gestes et des sons à certains objets ou êtres, jetant les bases de la communication.

Concernant la motricité fine, cette tranche d’âge est témoin des premiers essais pour insérer des objets dans des espaces ou des formes correspondantes. Que ce soit en essayant de placer des anneaux sur un bâton ou en tentant d’emboîter des gobelets, les tout-petits commencent à saisir l’idée de dimension et de forme.

Ce progrès est d’autant plus marqué lorsqu’il s’agit de jeux d’encastrement plus traditionnels, comme les puzzles et les boîtes à formes. Certains enfants peuvent manifestement réussir à placer une forme ronde dans un espace rond, démontrant ainsi une perception visuelle et spatiale de plus en plus affinée.

Comme le souligne l’importance de comprendre les comportements de son bébé, il est essentiel de savoir que ces étapes de développement varient d’un enfant à l’autre. Il est donc crucial de fournir des encouragements, non des comparaisons.

Comment l’aider à progresser ?

Âge Activités conseillées
10-12 mois Jeux simples d’emboîtement, puzzles à grosses pièces
13-15 mois Empilages d’anneaux, puzzles à 3-4 pièces
16-19 mois Boîtes à formes avec diverses formes

Chaque enfant a son propre rythme d’apprentissage. En tant que rédactrice spécialisée dans l’univers maternel et enfantin, j’encourage vivement les parents à se montrer bienveillants et à observer attentivement les progrès de leur petit. Mettre à leur disposition des jeux adaptés à leur âge et à leur stade de développement est primordial. Comme des interventions adaptées peuvent favoriser des aspects spécifiques du développement, il est impératif de choisir des activités appropriées.

L’erreur doit être perçue comme une partie de l’apprentissage et non comme un échec. Elle est l’occasion de réajuster et d’affiner les connaissances. Il est donc essentiel d’encourager les tentatives de l’enfant, de valoriser ses réussites, et de le guider doucement vers la découverte des solutions.

Aussi, n’oubliez pas de prêter attention aux autres aspects du développement de votre enfant, comme le fait de marcher sur la pointe des pieds ou encore ses interactions avec son environnement. Chaque petite avancée est un pas vers l’autonomie.

Explorer de nouvelles étapes ensemble

Pour conclure, il est fondamental de considérer le jeu comme une fenêtre ouverte sur un monde de découvertes. À travers les formes, les couleurs et les volumes, l’enfant apprend, expérimente et progresse. Patience, écoute et encouragement sont les clés qui aideront les tout-petits à maîtriser avec succès les jeux d’encastrement et, par extension, à comprendre le monde qui les entoure. Chaque étape franchie représente une victoire, un pas de plus vers l’autonomie et la confiance en soi.

N’oublions jamais que, comme l’expérience personnelle le démontre, le chemin parcouru ensemble est tout aussi important que les objectifs atteints. Les moments partagés autour d’un puzzle simple ou d’une boîte à formes sont des occasions précieuses de renforcer le lien parental et de soutenir l’enfant dans son voyage unique d’apprentissage et de découverte.

User avatar

Sona

Je suis Sona, une maman de 44 ans passionnée par tout ce qui concerne la maternité et les bébés. Résidant à Nantes, je suis une fervente défenseure de l'éducation bienveillante et je m'efforce de partager mes expériences et mes connaissances sur le sujet. J'adore créer des DIY pour la décoration de la chambre de bébé et concocter des recettes de repas sains pour les tout-petits. Mon objectif sur le blog est d'aider les parents à vivre cette belle aventure de la parentalité en toute sérénité.