Grossesse et Accouchement

Développement du bébé et préparatifs finaux avant l’accouchement

Par Sona , le 27 mai 2024 — tous - 5 minutes de lecture
Développement du bébé et préparatifs finaux avant l’accouchement

Félicitations ! Vous êtes enceinte. Pendant les 9 prochains mois, un nouvel être va se développer l’intérieur de votre utérus. Ce processus est une véritable merveille de la nature. Pour le bébé comme pour vous, ces trois trimestres de grossesse annoncent par ailleurs de grands changements. Il urge donc de mettre en place un suivi médical régulier et de bien se préparer pour faciliter l’accouchement. On vous dit tout.

Suivie de sa grossesse trimestre après trimestre

Chaque trimestre de grossesse constitue une étape clé de l’évolution du fœtus. Dans cette section, nous allons explorer ensemble les changements importants qui se produisent chaque trimestre (que ce soit pour le bébé et la future maman) ainsi que les démarches et examens à réaliser.

Le premier trimestre

Avant tout, il est primordial de confirmer votre test de grossesse positif. Certes, ces dernières années, les tests de grossesse ont gagné en précision. Cependant, vous devez vous rendre chez votre médecin traitant afin qu’il vous prescrive une prise de sang, et ce, pour confirmer le résultat. Ce n’est qu’après cette étape que vous allez déclarer la grossesse. Si les résultats sont positifs, il vous faudra réaliser votre première visite prénatale obligatoire. Elle se déroule généralement avant la 10e semaine d’aménorrhée (absence de règles).

Le principal but de cette consultation est d’estimer la date probable de l’accouchement et d’identifier les risques éventuels susceptibles de peser sur votre grossesse. Il faut dire que le premier trimestre de grossesse est une période de révolution pour le futur bébé. Celui-ci, au début de la grossesse, n’est simplement qu’un petit œuf fécondé. Au bout d’une semaine environ, on assiste à la formation de l’embryon. Les organes du bébé vont commencer à se différencier. Les bases de son développement sont ainsi posées.

Quant à la future mère, elle va vivre les premiers émois de son état : entre nausées, fatigue, et la joie d’être prochainement mère. Vers la fin du premier trimestre, une échographie doit être effectuée. Cela permet d’observer le fœtus dans le ventre de la mère.

Le deuxième trimestre

Techniquement parlant, le 2ème trimestre débute e à la 14ème semaine de grossesse (ou 16 semaines d’aménorrhée) et prend fin à la 26ème semaine de grossesse (soit 28 SA). Elle marque le début des examens prénataux mensuels jusqu’à l’accouchement. Le fœtus grandit toujours. Ses organes continuent de se développer et de se renforcer. Son système nerveux commence à se mettre en place. Pour la future maman, les changements physiques s’accentuent. Votre ventre se dessine et s’arrondit, ce qui transforme votre silhouette.

Vers la fin du deuxième trimestre, vous pouvez commencer à sentir les premiers mouvements de votre bébé. Un lien spécial se crée entre lui et vous. C’est à cette période qu’il est possible de savoir s’il s’agit d’une fille ou d’un garçon. Le vernix caseosa va apparaître vers la 20ème semaine. Ce fin enduit gras va protéger la peau de l’enfant contre les effets du liquide amniotique.
Une deuxième échographie s’impose également au 2ème trimestre pour détecter toutes les malformations possibles y compris au niveau cardiaque.

Le troisième trimestre

Il s’agit de la dernière ligne droite ! Le troisième trimestre est caractérisé par une croissance rapide du fœtus. Une fois son développement terminé, à la semaine 34 de grossesse (soit 36 SA), il va commencer à descendre dans le bassin de la mère pour s’y installer. Cette phase est cruciale puisqu’elle permet au bébé de se positionner correctement (la tête en bas) pour la naissance.

Une ou plusieurs échographies peuvent être demandée (s) par le gynécologue en vue de vérifier certains détails notamment la position du fœtus, son poids et son état de santé général.

Bien se préparer à l’accouchement

Les préparatifs finaux avant l’accouchement participent à réduire l’angoisse des futurs parents et à optimiser leur confiance. Autrement dit, ils permettent d’appréhender sereinement le jour J. Nous pouvons les résumer aux points suivants :

  • Participer à des cours prénataux dispensés par une sage-femme ;
  • Se préparer psychologiquement en dialoguant avec d’autres mères sur leur expérience du travail et de l’accouchement ;
  • Poser des questions au médecin pour savoir à quoi s’attendre pour le travail et l’accouchement ;
  • Recourir aux méthodes de relaxation telles que la sophrologie, le yoga, etc. ;
  • Visiter la maternité pour mieux appréhender les lieux ;
  • Préparer les choses à apporter au lieu de naissance ;
  • Penser à l’après-naissance : allaitement, chambre de bébé, nom du bébé, etc.
User avatar

Sona

Je suis Sona, une maman de 44 ans passionnée par tout ce qui concerne la maternité et les bébés. Résidant à Nantes, je suis une fervente défenseure de l'éducation bienveillante et je m'efforce de partager mes expériences et mes connaissances sur le sujet. J'adore créer des DIY pour la décoration de la chambre de bébé et concocter des recettes de repas sains pour les tout-petits. Mon objectif sur le blog est d'aider les parents à vivre cette belle aventure de la parentalité en toute sérénité.