Grossesse et Accouchement

Les douleurs du pubis en fin de grossesse et leur lien avec l’accouchement

Par Sona , le 15 janvier 2024 , mis à jour le 15 janvier 2024 — tous - 4 minutes de lecture
Oiianlczych5ak1y5ske jpeg

La fin de la grossesse est une période marquée par divers maux et inconforts pour la future maman, notamment au niveau du bassin. L’apparition de la douleur au niveau du pubis touche certaines femmes enceintes et fait partie des nombreux changements corporels vécus durant cette étape cruciale. D’ailleurs, ces douleurs peuvent être un signe annonciateur de l’accouchement imminent.

Causes des douleurs pubiennes en fin de grossesse

Tout d’abord, il faut savoir que les douleurs localisées au niveau du pubis sont assez fréquentes en fin de grossesse. Elles sont souvent causées ou accentuées par différentes raisons :

  • La pesanteur de l’utérus : Plus le bébé grandit, plus l’utérus pèse sur le bassin et engendre une sensation de pesanteur et d’inconfort autour du pubis.
  • Le relâchement des ligaments : Les hormones relâchées pendant la grossesse provoquent un assouplissement des ligaments qui maintiennent le bassin et peuvent causer une impression de déstabilisation et des douleurs dans cette zone.
  • La position du bébé : Si le bébé se trouve en présentation basse, sa tête peut exercer une pression importante sur le pubis et causer des douleurs.
  • La symphyse pubienne : Certaines femmes enceintes peuvent souffrir d’une inflammation de la symphyse pubienne, provoquant des douleurs plus vives et persistantes au niveau du pubis.

Symptômes associés aux douleurs pubiennes en fin de grossesse

Les douleurs dans le bas-ventre, notamment autour du pubis, peuvent se manifester sous différentes formes :

  • Une sensation de lourdeur ou de compression dans le bassin;
  • Des douleurs ressemblant à des picotements ou à des pincements;
  • Un malaise constant au repos ou pendant les mouvements (marche, position assise, montées et descentes d’escaliers);
  • Des irradiations sur l’ensemble du bassin, parfois jusqu’à la zone située entre les jambes;

Il est essentiel d’être attentive à ces symptômes et de ne pas hésiter à en parler avec son médecin qui pourra déterminer leur origine et conseiller les gestes appropriés à adopter pour soulager ces douleurs.

Soulagement des douleurs pubiennes avant l’accouchement

Avant que la douleur pubienne ne devienne un signe d’accouchement imminent, il existe diverses astuces pour tenter de réduire ces douleurs tout en préservant son confort :

  1. Opter pour des postures confortables, évitant la position assise trop longtemps;
  2. Ne pas surcharger de poids son bassin en adoptant une alimentation saine et équilibrée, ainsi que des exercices adaptés;
  3. Se masser délicatement avec un gel ou une crème pour soulager les douleurs;
  4. Utiliser un coussin spécifique pour le soutien du bassin, surtout pendant la nuit.

Douleur pubienne et signe d’accouchement imminent

Bien que toutes ces douleurs soit fréquentes et naturelles lors de la fin de la grossesse, elles peuvent aussi être un indice que l’arrivée du bébé est proche. Les douleurs du pubis peuvent alors se confondre avec les contractions utérines préparant le col à l’accouchement, plus communément appelées fausses contractions.

Comprendre les fausses contractions

Les fausses contractions se manifestent par une impression de raideur et de tension de l’utérus (dureté du ventre) souvent accompagnée d’un inconfort au niveau du bas-ventre, similaire aux douleurs pubiennes. Bien que ces fausses contractions soient différentes des véritables contractions du travail, elles permettent néanmoins de préparer le corps et l’utérus à l’accouchement à venir.

Reconnaître les véritables contractions du travail

Il peut être difficile de différencier les fausses contractions des véritables contractions du travail, notamment lorsque l’on se rapproche de la date prévue d’accouchement. Les contractions du travail ont souvent les caractéristiques suivantes comparées aux fausses contractions :

  • Elles sont plus intenses et saisissantes;
  • Leur fréquence augmente avec le temps et elles deviennent régulières;
  • Elles provoquent une douleur qui s’étend jusqu’au bas du dos;
  • Elles ne s’atténuent généralement pas avec le changement de position ou un léger repos.

Cependant, chaque femme est unique et vit sa grossesse différemment. Il est donc important d’écouter son corps et de ne pas hésiter à consulter un professionnel de santé si des doutes persistent quant à la nature des contractions ressenties.

User avatar

Sona

Je suis Sona, une maman de 44 ans passionnée par tout ce qui concerne la maternité et les bébés. Résidant à Nantes, je suis une fervente défenseure de l'éducation bienveillante et je m'efforce de partager mes expériences et mes connaissances sur le sujet. J'adore créer des DIY pour la décoration de la chambre de bébé et concocter des recettes de repas sains pour les tout-petits. Mon objectif sur le blog est d'aider les parents à vivre cette belle aventure de la parentalité en toute sérénité.