Bébé

Peut-on savourer un mille-feuille durant la grossesse ?

Par Sona , le 3 mars 2024 , mis à jour le 3 mars 2024 — tous - 4 minutes de lecture
Peut-on savourer un mille-feuille durant la grossesse ?

Décider quelles gourmandises savourer lorsqu’on est enceinte peut sembler être un jeu de devinettes continu. Parmi les multiples questions qui nous traversent l’esprit, une en particulier attire notre attention : le plaisir gustatif d’un mille-feuille durant la grossesse. Ce classic de la pâtisserie française, avec sa juxtaposition exquise de pâte feuilletée croustillante et de crème onctueuse, représente une tentation non négligeable. Mais au-delà du plaisir gustatif, il convient de se pencher sur quelques considérations essentielles pour assurer la sécurité alimentaire de la mère et de l’enfant à naître.

Quelle crème privilégier lorsque l’on est enceinte ?

L’une des principales préoccupations lorsqu’il s’agit de consommer des desserts pendant la grossesse revient à la qualité et à la sécurité des ingrédients utilisés, en particulier la crème. Pourquoi ? Car elle peut être une source de bactéries potentiellement nuisibles comme la listéria et la salmonelle. Basée sur les recommandations de Noémie Abitbol, une diététicienne reconnue, voici un petit récapitulatif des crèmes autorisées :

  • Crèmes cuites à haute température (entre 72°C et 85°C).
  • Crèmes d’origine végétale, telles que celles à base de lait de soja, d’amande ou de coco.

Ainsi, heureusement, la crème pâtissière, souvent utilisée dans la confection des mille-feuilles, entre dans la catégorie des crèmes sécurisées, car elle est systématiquement cuite.

Le mille-feuille durant la grossesse : sécurité et plaisir

Aborder la question de la sécurité alimentaire lorsqu’on est enceinte est complexe. Cependant, comprendre les risques associés aux différents composants d’un mille-feuille peut rassurer. Les principales préoccupations se concentrent autour de la listériose et la salmonellose, risques associés respectivement à la consommation de lait et d’œufs non pasteurisés ou insuffisamment cuits. D’autre part, la toxoplasmose peut être une préoccupation due à des fruits mal lavés décorant le dessert.

Afin d’éviter ces risques, il est conseillé de :

  • Utiliser uniquement des ingrédients pasteurisés et frais.
  • Cuire adéquatement les œufs utilisés dans la recette.
  • Laver soigneusement les fruits utilisés pour la décoration.

En suivant ces directives simples, il est tout à fait possible de déguster un mille-feuille de manière sécuritaire pendant cette période exceptionnelle qu’est la grossesse. De plus, opter pour une réalisation maison vous permettra de contrôler entièrement la qualité des ingrédients et le respect des normes d’hygiène.

Gestion de poids et envies sucrées en période de gestation

Pendant la grossesse, maîtriser son poids demeure une préoccupation majeure pour bon nombre d’entre nous. Ayant été moi-même maman de deux enfants, je suis passée par ces moment où l’on doit équilibrer nos envies, notamment celles de sucreries, avec le besoin de maintenir un poids santé pour soi et le bébé. Il est communément conseillé de ne pas dépasser une augmentation de poids de 12 kilos durant toute la grossesse. Ainsi, modérer sa consommation de desserts riches en sucre, comme le mille-feuille, devient impératif. Heureusement, il existe des alternatives saines et satisfaisantes :

  • Privilégier les fruits et les yaourts pour combler les envies de sucre.
  • Intégrer une activité physique régulière à son quotidien.

Pour approfondir le sujet de la grossesse, découvrir des récits inspirants sur la sélection d’un prénom singulier ou encore sur le choix du genre de ses enfants peut constituer une excellente lecture.

Ceci m’amène au dernier point essentiel :

Surveillance nutritionnelle et alternatives gustatives

En tant que mère, je peux témoigner de l’importance de la surveillance nutritionnelle durant cette période cruciale. La grossesse n’est pas synonyme de privation, mais plutôt de choix réfléchis pour s’assurer que l’on répond aux besoins nutritionnels de notre corps ainsi qu’à ceux de notre futur bébé. En adoptant une approche éclairée, il est tout à fait envisageable de satisfaire nos petites faims sans sacrifier la sécurité ou la santé.

Voici quelques recommandations simples pour une nutrition optimale :

  • Choisir des sources de protéines variées et sûres : poissons bien cuits, légumineuses, oeufs durs, etc.
  • Incorporer une abondance de fruits et légumes frais dans l’alimentation quotidienne.
  • Explorer des alternatives saines aux sucreries, telles que les smoothies de fruits ou les desserts à base de crèmes végétales.

Pour finir, associer plaisir culinaire et alimentation saine est tout à fait réalisable pendant la grossesse. Avec un peu de créativité et en privilégiant la qualité des ingrédients, il est possible de naviguer à travers cette période exceptionnelle tout en se faisant plaisir de manière responsable.

User avatar

Sona

Je suis Sona, une maman de 44 ans passionnée par tout ce qui concerne la maternité et les bébés. Résidant à Nantes, je suis une fervente défenseure de l'éducation bienveillante et je m'efforce de partager mes expériences et mes connaissances sur le sujet. J'adore créer des DIY pour la décoration de la chambre de bébé et concocter des recettes de repas sains pour les tout-petits. Mon objectif sur le blog est d'aider les parents à vivre cette belle aventure de la parentalité en toute sérénité.