Bébé

Tout savoir sur le syndrome de tête plate bébé et plagiocéphalie : âge limite pour correction

Par Sona , le 25 février 2024 , mis à jour le 25 février 2024 — tous - 6 minutes de lecture
Tout savoir sur le syndrome de tête plate bébé et plagiocéphalie : âge limite pour correction

De nombreux parents s’inquiètent lorsqu’ils constatent que la forme de la tête de leur bébé semble inégale ou aplatie d’un côté. Ce phénomène, que l’on peut qualifier de plagiocéphalie ou de brachycéphalie selon la nature de la déformation, suscite des questions et des préoccupations légitimes. En tant que Sonia, maman de deux enfants, ayant traversé cette période d’anxiété et de recherche d’informations, j’ai approfondi mes connaissances sur le sujet pour vous aider à mieux comprendre et aborder cette condition.

Quels sont les facteurs à l’origine de la plagiocéphalie  ?

Le syndrome de la tête plate, médicalement connu sous le nom de plagiocéphalie, se manifeste lorsqu’une portion de la tête du nourrisson devient plus plate en raison d’une pression continue sur la même zone. Le crâne des bébés est extrêmement souple et malleable pour leur permettre de passer plus aisément par le canal de naissance, ce qui les expose à ce risque en cas de position prolongée sur le dos ou en appui contre une surface plane.

De nombreux facteurs contribuent à cette situation, notamment la recommandation visant à faire dormir les bébés sur le dos pour prévenir la mort subite du nourrisson. Cependant, cela peut entraîner une pression constante sur l’arrière de la tête, favorisant l’apparition du syndrome. En outre, les torticolis congénitaux ou l’utilisation excessive de dispositifs de transport tels que les sièges auto et les transats réduisent la mobilité de la tête du bébé, accentuant le risque.

Repérer et corriger la tête plate durant les premiers mois

Reconnaître une déformation cranienne chez votre bébé peut s’avérer délicat. vérifier la forme de la tête du nourrisson, surtout lorsque les cheveux sont mouillés, offre une vue plus claire de la forme du crâne. Normalement, celle-ci devrait être ronde, mais en cas de plagiocéphalie, on observe souvent un aplatissement d’un côté ou de l’arrière de la tête.

Heureusement, plusieurs méthodes peuvent être adoptées pour corriger ou limiter l’impact du syndrome de la tête plate. La stimulation et l’incitation à tourner la tête d’un côté puis de l’autre, la variété dans les positions de jeu et de sommeil, et le renforcement de la musculature du cou sont des stratégies bénéfiques. Par ailleurs, des consultations auprès de professionnels de santé sont essentielles. Kinésithérapeutes et ostéopathes spécialisés dans la prise en charge des nourrissons peuvent identifier et traiter toute tension musculaire contribuant à la plagiocéphalie, grâce à des techniques manuelles.

Conseils pour prévenir la plagiocéphalie

En tant que maman expérimentée, je sais combien il est essentiel de prendre des mesures préventives pour éviter le développement de la plagiocéphalie. La clé réside dans la variation des postures. Lorsque votre bébé est éveillé et sous surveillance, encouragez-le à passer du temps sur le ventre. Cette simple action renforce sa musculature et réduit la pression exercée sur l’arrière de sa tête. Varier les positions de sommeil et de jeu est également crucial. Assurez-vous d’alterner la direction vers laquelle se tourne la tête du bébé lorsqu’il repose dans son berceau, et évitez les longues périodes dans les sièges auto ou autres supports restreignant les mouvements de la tête.

Postures Avantages
Sur le ventre Renforce les muscles du cou et du dos, réduit la pression sur l’arrière de la tête
Sur le côté Varie les points de pression, favorise une forme cranienne harmonieuse
Réduction des périodes dans les sièges auto Empêche l’aplatissement prolongé d’une zone spécifique de la tête

Il est également utile de diversifier les centres d’intérêt et les attractions visuelles autour du bébé pour encourager les mouvements de la tête et du cou. En outre, comme vivre cette expérience peut être stressant pour les parents, il est capital de rechercher de l’aide et du soutien adaptés. La détection précoce par un professionnel compétent est cruciale pour une prise en charge adéquate, et pour ces raisons, il est essentiel de consulter régulièrement votre pédiatre ou un expert en motricité infantile.

Pour plus d’informations sur les soins à domicile et les mesures à adopter, je vous encourage vivement à consulter les pages « Punaises de lit chez les bébés : comment les repérer et les combattre efficacement » et « Comment identifier et gérer la présence de bébés punaises dans la chambre ?« , qui offrent des insights précieux sur la gestion d’un environnement sain et sécurisé pour votre bébé.

Tout savoir sur les moyens de correction

Concernant le traitement du syndrome de tête plate, des approches spécialisées sont possibles lorsque les techniques préventives et de stimulation à la maison ne suffisent pas. Dans certains cas, le port d’un casque orthopédique peut être recommandé par votre pédiatre si la plagiocéphalie persiste malgré les efforts de repositionnement et de kinésithérapie dès les premiers mois de vie. Selon l’âge et la sévérité de la déformation, le casque peut aider à remodeler la forme du crâne de manière plus uniforme en répartissant la croissance du crâne vers les zones moins développées. Cela est particulièrement efficace jusqu’au premier anniversaire de l’enfant, période durant laquelle les os du crâne sont encore en phase de croissance et de fusion.

Cependant, chaque bébé est unique, et le choix de procéder à cette correction doit être basé sur une évaluation détaillée effectuée par des professionnels expérimentés dans le traitement des déformations crâniennes chez le nourrisson. Le dialogue et le suivi régulier avec votre équipe de soins pédiatriques sont essentiels pour déterminer la meilleure approche pour votre enfant.

À retenir : Les étapes importantes à suivre incluent le diagnostic précoce, les conseils personnalisés de professionnels de santé, et éventuellement, l’application de solutions spécifiques telles que la kinésithérapie ou l’utilisation d’un casque orthopédique. L’engagement des parents dans la prévention et dans la suite du traitement est crucial pour assurer le bien-être et le développement harmonieux de leur bébé.

La prise en charge de la plagiocéphalie chez le nourrisson reste un sujet complexe, mêlant prévention, diagnostic et traitement adapté. Comprendre les causes, reconnaître les signes et suivre les recommandations des professionnels de santé sont des étapes fondamentales pour accompagner au mieux votre enfant dans son développement. En tant que parent, s’informer et agir rapidement en cas de doute contribue significativement à prévenir les impacts de la plagiocéphalie et à favoriser une croissance crânienne saine et équilibrée.

User avatar

Sona

Je suis Sona, une maman de 44 ans passionnée par tout ce qui concerne la maternité et les bébés. Résidant à Nantes, je suis une fervente défenseure de l'éducation bienveillante et je m'efforce de partager mes expériences et mes connaissances sur le sujet. J'adore créer des DIY pour la décoration de la chambre de bébé et concocter des recettes de repas sains pour les tout-petits. Mon objectif sur le blog est d'aider les parents à vivre cette belle aventure de la parentalité en toute sérénité.