Santé et Soin de Bébé

Guide complet sur la régression du sommeil chez les bébés : causes et solutions

Par Sona , le 30 avril 2024 , mis à jour le 30 avril 2024 — tous - 5 minutes de lecture
Guide complet sur la régression du sommeil chez les bébés : causes et solutions

La régression du sommeil est une phase tout à fait normale dans le développement du sommeil des enfants, mais qui peut sembler déroutante et épuisante pour les parents. Lorsqu’on parle de régression du sommeil, on fait référence à un changement soudain et souvent inattendu dans les habitudes de sommeil de l’enfant, qui commence à se réveiller la nuit ou a des difficultés à s’endormir, alors qu’il dormait bien auparavant. Cet article vise à démystifier le concept de régression du sommeil et à fournir des conseils pratiques pour aider les parents à naviguer à travers cette période.

À quel âge un bébé peut-il souffrir de régression du sommeil ?

La régression du sommeil peut survenir à divers moments de la croissance de l’enfant, chaque étape étant liée à des développements et des acquisitions spécifiques. Pour de nombreux parents, comprendre à quel âge et pourquoi ces régressions peuvent survenir aide à mieux les anticiper et les gérer.

Il n’y a pas d’âge spécifique pour chaque enfant, mais certaines périodes sont plus propices aux régressions :

  • Autour de 4 mois : Souvent liée à l’évolution du cycle du sommeil du nouveau-né vers un modèle plus mature.
  • Entre 8 et 10 mois : Pouvant coïncider avec les grandes étapes du développement comme le début du quatre-pattes ou les premiers pas.
  • Vers 18 mois et 2 ans : Correspondant parfois à des phases d’angoisse de séparation ou à l’affirmation de soi.

Ces phases sont naturelles et reflètent les grands changements dans le développement psychomoteur et émotionnel de l’enfant. Bien entendu, chaque bébé est unique et peut vivre ces phases différemment.

Les causes de la régression du sommeil du bébé

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’une régression du sommeil chez les bébés, allant de l’évolution naturelle du cycle de sommeil à des changements dans l’environnement de l’enfant. Les causes les plus courantes incluent :

  • Les étapes de développement : L’apprentissage des nouvelles compétences telles que la marche ou le langage.
  • Les poussées de croissance : Les périodes pendant lesquelles l’enfant grandit plus rapidement et peut avoir besoin de plus de nourriture, impactant ainsi son sommeil.
  • Les troubles physiques : Comme les poussées dentaires, les rhumes ou toute condition inconfortable.
  • Les changements dans la routine : Déménagement, vacances, changement de nounou, peuvent perturber le sommeil de l’enfant.
  • L’anxiété de séparation : Particulièrement visible autour de 18 mois et 2 ans, où l’enfant prend conscience de l’absence de ses parents.

Identifier la cause de la régression peut parfois être un défi, car plusieurs facteurs peuvent interagir. Toutefois, reconnaître ces causes comme temporaires peut aider les parents à aborder la situation avec plus de patience.

Guide complet sur la régression du sommeil chez les bébés : causes et solutions

Comment gérer et surmonter les périodes de régression du sommeil

Face à ces périodes parfois éprouvantes, il existe des stratégies que les parents peuvent adopter pour aider leur enfant à retrouver un sommeil paisible.

Conserver une routine de coucher constante est essentiel. Les rituels du coucher apaisants, comme lire une histoire ou chanter une berceuse, peuvent rassurer l’enfant et l’aider à s’endormir. Il est central de répondre aux besoins d’attachement de l’enfant tout en encourageant progressivement l’autonomie dans l’endormissement.

Limiter les activités excitantes avant le coucher et privilégier un environnement calme et apaisant dans la chambre de l’enfant peuvent favoriser un meilleur sommeil. La température de la chambre, l’éclairage tamisé, et l’absence de bruit contribuent à un endroit propice au sommeil.

Quand des soucis plus spécifiques comme la gestion de la fièvre ou les crises de colère perturbent le sommeil de l’enfant, il est recommandé de consulter des ressources fiables et, si nécessaire, de demander l’avis d’un professionnel de santé.

En tant que rédactrice spécialisée en périnatalité, je conseille également aux parents de rester attentifs aux signes de fatigue chez leur enfant et d’ajuster les horaires de sieste en conséquence. Cela peut parfois suffire à résoudre les problèmes de sommeil sans avoir recours à des méthodes plus complexes.

Enfin, il est crucial de maintenir une communication ouverte avec son enfant, dans la mesure du possible, pour comprendre ses peurs ou ses inquiétudes et lui offrir le réconfort nécessaire.

La régression du sommeil chez les bébés et jeunes enfants est une étape difficile mais temporaire. Avec de la patience, de l’empathie et des ajustements appropriés, il est possible de traverser cette période tout en soutenant le développement d’un sommeil sain chez son enfant. Pour des conseils spécifiques aux défis de la maternité, comme aider une fille de 7 ans à mieux retenir ses leçons ou autres préoccupations d’éducation, n’hésitez pas à puiser dans les ressources dédiées aux parents.

User avatar

Sona

Je suis Sona, une maman de 44 ans passionnée par tout ce qui concerne la maternité et les bébés. Résidant à Nantes, je suis une fervente défenseure de l'éducation bienveillante et je m'efforce de partager mes expériences et mes connaissances sur le sujet. J'adore créer des DIY pour la décoration de la chambre de bébé et concocter des recettes de repas sains pour les tout-petits. Mon objectif sur le blog est d'aider les parents à vivre cette belle aventure de la parentalité en toute sérénité.